Du 30 novembre au 4 décembre, votez ! La loi Pacte impose une élection de tous les représentants des actionnaires salariés du FCPE Orange Actions avant le 31 décembre 2020. C’est une victoire pour la démocratie actionnariale, les syndicats ne sont plus autorisés à désigner des représentants. Saisissez l’occasion d’élire des représentants motivés uniquement par la défense des intérêts des actionnaires salariés.

Chers actionnaires-salariés, Chers collègues et anciens collègues d’Orange,

Vous avez investi votre intéressement et votre participation, voire souscrit aux opérations réservées au personnel, et disposez donc de parts dans le Fonds Commun de Placement Orange Actions. C’est l’ensemble des sièges de son conseil de surveillance qui est aujourd’hui à renouveler. C’est l’occasion de défendre pleinement vos intérêts d’actionnaires-salariés.
Nous sommes les mieux placés pour le faire.

L’AASGO est la seule association, indépendante des syndicats et de la direction, qui représente les actionnaires salariés, anciens salariés ET retraités d’Orange.

A l’AASGO, notre Conseil d’Administration, notre Bureau et la liste AASGO constituée pour ces élections, expriment toute la diversité du corps social d’Orange, tant en termes géographiques et de métiers que de générations et de parité.
Nous sommes défenseurs de l’actionnariat salarié chez Orange depuis la première heure, depuis l’ouverture du capital de France Télécom/Orange. Nous avons œuvré en permanence pour que cela donne aux actionnaires-salariés un vrai pouvoir de décision, non inféodé aux intérêts particuliers, ni à ceux de la direction, ni à ceux des syndicats. Nous voulons faire entendre une voix forte et autonome. Cette conviction, nous l’avons fait inscrire dans la Loi grâce à un lobbying constant mené avec nos partenaires. La loi Pacte et la législation européenne ont pointé les risques de conflits d’intérêt et obligé à ce que dorénavant tous les représentants des salariés actionnaires dans les Fonds Commun de Placement soient élus, et non plus seulement désignés par les syndicats. C’est une vraie avancée de la démocratie actionnariale. C’est l’objet de ces élections.

Ne revenons pas en arrière, et ne confiez pas aux syndicats et à des candidats improvisés le soin d’influer sur la gouvernance du fonds commun de placement où est investi votre épargne salariale, et qui concentre votre pouvoir d’actionnaire-salarié !

Le risque de conflit d’intérêt est une réalité. Il se matérialise par le refus chez certains syndicats de l’existence même des actionnaires et plus encore du versement d’une rémunération avec un dividende ; tandis que d’autres syndicats, a priori d’accord pour avoir des actionnaires, opposent en permanence salaires et dividendes. Lors de la dernière Assemblée Générale des Actionnaires d’Orange, les syndicats réclamaient ainsi la suppression du dividende, purement et simplement. Si la direction et l’Assemblée Générale avaient suivi cette demande, le cours de bourse aurait certainement encore plus baissé. Et, les actionnaires salariés perdu plus de 87 Millions d’euros.

A l’AASGO, nous considérons nécessaire de partager la valeur produite chaque année de façon équilibrée entre l’emploi et les salaires, les investissements, le service au client au juste prix, les actionnaires y compris les actionnaires salariés, et la fiscalité. Et, il y a conflit d’intérêt quand on dresse une catégorie contre les autres.
Nous combattons ces oppositions doctrinales et recherchons des décisions équilibrées. Vos investissements d’actionnaires salariés doivent être rémunérés. L’investissement des actionnaires salariés doit être protégé.. Chez Orange, nous sommes presque tous actionnaires-salariés : ce schéma de gouvernance est particulièrement adapté pour construire le monde de demain, plus équitable et équilibré comme le voudrait la Raison d’Etre d’Orange. Que vous soyez actifs ou retraités, vous possédez avec votre épargne salariale un capital pour vous prémunir contre des temps qui s’annoncent plus incertains tant pour vous que les jeunes générations. Faisons-en sorte de le préserver et de le faire fructifier, en gérant au plus juste le FCPE Orange Actions. Car la valeur de l’action doit garantir :
> la capacité d’investissement dans les technologies du futur,
> notre performance vis-à-vis de la concurrence,
> nos défenses face aux prédateurs boursiers,
> et nos emplois en fin de compte.

Nous comptons sur vous.

Bien amicalement,
Marc Maouche Président de l’AASGO et tête de liste AASGO

Inscription

Indiquez votre mail ici pour recevoir vos codes d’accès à l’événement.
Même si vous n’êtes pas adhérent de l’association, vous êtes bienvenu !

OUI, je veux participer à distance