Expression directe

Actionnariat salarié et partage de la valeur

Un récent article de recherche se focalise sur le cas des entreprises ayant développé des mécanismes d’épargne salariale et d’actionnariat salarié, alimentés par la participation des salariés et l’intéressement.

Il s’agissait de comprendre, dans une logique de rapport potentiellement conflictuel, si la présence des salariés au capital comme à la gouvernance était susceptible d’avoir un effet sur la distribution des profits aux actionnaires (sur la période 2000 à 2014).

Les résultats donnent deux éléments intéressants : la participation des salariés au capital a bien un effet positif sur la performance.

En outre, la participation des salariés permet de freiner leurs pratiques de versements de dividendes et de rachats d’actions, qui sont régulièrement analysés comme des pratiques ne bénéficiant qu’aux seuls actionnaires. De plus, la participation des salariés au conseil d’administration (ou de surveillance) modère les versements de dividendes aux actionnaires, ce qui souligne l’influence positive (dans une perspective d’équilibre) des salariés dans la répartition des profits.

Source : Cet article est issu de la veille hebdomadaire effectuée par la FAS, partagée avec les adhérents de l’AASGO. La FAS est membre de l’Observatoire des Actionnaires d’Avenir (OAA) et participe à son Comité d’orientation.