Expression directe

Le point de vue des jeunes sur l’actionnariat, l’étude

l’étude Vivavoice pour Air Liquide auprès de jeunes de 25 à 40, a sondé leur point de vue sur l’actionnariat. 

  • Les répondants non actionnaires sont 38% à déclarer souhaiter acquérir des actions dans les prochaines années ;
  • Les trois facteurs les plus importants bloquant leur passage à l’action sont i) la méconnaissance des démarches à suivre pour investir (39%), ii) le manque de capital à investir par rapport au gain attendu (37%) et iii) le manque d’information sur les possibilités d’investissement (31%) ;
  • Plusieurs éléments les pousseraient à acheter des actions : la volonté de gagner rapidement de l’argent (17%), le faible rendement d’autres placements (12%), une évolution de leur situation personnelle (13%) ;
  • Pour investir, ils s’appuieraient principalement sur les conseils de leur banque/banquier/conseiller en investissement – à 29% –, les conseils de leur entourage (famille et/ou amis) – à 23% – , et seulement 17% sur la communication faites par les entreprises elles-mêmes.

https://fr.media.airliquide.com/assets/slides-etude-air-liquide-4-jeunes-sur-10-voudraient-devenir-actionnaires-dans-les-prochaines-annees-cb3e-1ba6d.html?lang=fr

Source : Cet article est issu de la veille hebdomadaire effectuée par la FAS, partagée avec les adhérents de l’AASGO. La FAS est membre de l’Observatoire des Actionnaires d’Avenir (OAA) et participe à son Comité d’orientation.