Marc Maouche, Président

Edito de Marc Maouche, président de l’AASGO – Juin 2016

A l’issue de l’ORP qui vient de se clore avec un taux de souscription de 97% des actions proposées, les actionnaires salariés d’Orange détiennent désormais  5,36% du capital de leur société et plus de 8% des droits de vote.

Ils seront en mesure de contribuer significativement à la défense de l’entreprise en cas de tentative de prise de contrôle hostile.

En assemblée générale, où environ 60% des actions sont représentées, les actionnaires salariés « pèseront » 13 à 14% des voix exprimées.  Sauf à être isolés dans leurs positions, ils pourront peser sur l’adoption ou le rejet de résolutions concernant le capital, qui nécessitent les deux tiers des voix exprimées.

Stéphane Richard a fixé un objectif de 10% du capital pour la part du capital d’Orange détenue par son personnel. Le chemin est encore long et passe par des offres réservées chaque année. L’AASGO agira constamment dans ce sens auprès des dirigeants d’Orange car l’enjeu apparaît clairement.