CAPITAL

21 mars 2012 | 2012 et 2013 seront difficiles pour France Télécom, mais la baisse du dividende sera limitée

Président de l’Aftas, Thierry Feurgard revient sur la perspective de baisse du dividende de l’opérateur de téléphonie historique. Cet ajustement, qui devrait rester limité, selon lui, s’explique par la nécessité de maintenir un niveau suffisant d’investissement, tout en maîtrisant la dette. Thierry Feurgard évoque par ailleurs l’alourdissement de la fiscalité et des contraintes réglementaires pesant sur France Télécom.