Telecom Italia pourrait céder le contrôle de son réseau

L’opérateur historique italien pourrait céder le contrôle de son réseau pour se désendetter…

Le conseil d’administration de Telecom Italia devrait décider cette semaine la séparation des activités de réseau et de service ou au moins la filialisation des activités réseau.

L’opérateur est contraint de réduire sa dette (37,2 milliards d’euros) pour retrouver des marges de manoeuvre pour une certaine croissance. Il est présent au Brésil, en Argentine et en Allemagne. Aprés la vente de presque tous ses actifs en Europe, Telecom Italia est victime d’une érosion lente de ses parts de marché domestique et serait incapable de financer la mise en place d’un nouveau réseau en fibre optique…

Le réseau est estimé entre 15 et 20 milliards d’euros. Une scission est souhaitée par le régulateur italien… mais pas par Telefonica présent au capital, dont la prise de participation a chuté de 50% en quelques mois.

La décision du conseil d’administration de Telecom Italia sera trés suivie au niveau des instances Européennes, une scission réseau /service étant réclamée par d’autres pays Européens.

 

L’opérateur historique italien pourrait céder le contrôle de son réseau pour se désendetter…

Le conseil d’administration de Telecom Italia devrait décider cette semaine la séparation des activités de réseau et de service ou au moins la filialisation des activités réseau.

L’opérateur est contraint de réduire sa dette (37,2 milliards d’euros) pour retrouver des marges de manoeuvre pour une certaine croissance. Il est présent au Brésil, en Argentine et en Allemagne. Aprés la vente de presque tous ses actifs en Europe, Telecom Italia est victime d’une érosion lente de ses parts de marché domestique et serait incapable de financer la mise en place d’un nouveau réseau en fibre optique…

Le réseau est estimé entre 15 et 20 milliards d’euros. Une scission est souhaitée par le régulateur italien… mais pas par Telefonica présent au capital, dont la prise de participation a chuté de 50% en quelques mois.

La décision du conseil d’administration de Telecom Italia sera trés suivie au niveau des instances Européennes, une scission réseau /service étant réclamée par d’autres pays Européens.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>