Succession de Didier Lombard

Stéphane Richard vise le poste de PDG de France Télécom pour 2011

Dans une interview au quotidien Le progrès, l’actuel numéro 2 du groupe France Télécoffirme publiquement pour la première fois, son intention de succéder à Didier Lombard d’ici 2011. « Le mandat de Didier Lombard vient à échéance en 2011. Si le conseil d’administration le veut bien, si les actionnaires en sont d’accord et si les petits cochons ne me mangent pas d’ici là, je deviendrai PDG à cette échéance« , a expliqué Stéphane Richard. Il a par ailleurs jugé sévèrement la pratique de la mobilité des managers tous les trois ans, jusqu’alors pratiquée par l’entreprise « Organiser le brassage méthodique des individus n’a pas de sens. Et imposer un changement de région à sa famille tous les trois ans est lourd, même si certains salariés s’en accommodent. Cela représente des coûts considérables pour un intérêt difficile à percevoir », a-t-il estimé, tout en affirmant que cela ne voulait pas dire que la mobilité devait s’arrêter.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>