actu

REVUE DE PRESSE NOVEMBRE 2015

Par Bernard MALTESTE

 

1-Réseaux, sécurité des données 

10/11 Le Monde

Une cyber attaque  majeure tous les 15 jours en France ! 21 attaques quotidiennes subies par les entreprises françaises en augmentation de plus de 50% par rapport à 2014.

Les problèmes et les solutions sont dans le cloud. Le « nuage » ouvre les systèmes d’information mais donne aux PME des moyens de cybersécurité plus efficaces.

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

2/11 Les Echos

Très haut débit : Bercy ne relâche pas la pression. Emmanuel Macron a réuni les opérateurs télécoms le 30/10. Il souhaitait s’assurer qu’ils respecteraient leurs engagements de déploiement du Très Haut Débit en France. Il s’est dit rassuré. Le plan de 20 milliards d’€ financé par les telcos et l’Etat a vocation à couvrir la quasi intégralité du territoire en 2022. L’Arcep pourra sanctionner les opérateurs défaillants par rapport à leurs engagements. Les opérateurs réclament des compensations par rapport  à l’augmentation de la  taxe télécoms pour l’audiovisuel. Dans la loi Macron 2 les opérateurs pourraient bénéficier d’un suramortissement de 40% pour encourager l’amortissement industriel.

16/11 Les Echos

Point de vue de Pierre Bontemps Président de Coriolis Telecom : le relèvement des prix pour le déploiement de la fibre  qui est proposé dans la consultation publique de l’Arcep, s’il était confirmé en décembre, marquerait l’arrêt du plan France très haut débit à brève échéance pour les  « réseaux des champs ».

24/11 Les Echos

Fibre : l’Etat soutient les collectivités locales. Le déploiement de la fibre est un vaste chantier à 20 milliards d’€ qui doit aboutir en 2022. Pour Emmanuel Macron  plus de 50% du territoire devrait être couvert d’ici à 2017. Pour ce faire, dans les zones où la fibre se déploie moins vite, des conventions types à l’initiative de l’Etat incitent les opérateurs à signer avec les collectivités locales d’ici à 2016 faute de quoi l’Etat investira tout seul. L’autorisation par la copropriété pour installer la fibre dans un immeuble est supprimée quand les frais sont pris en charge par l’opérateur. Un suramortissement de 40% pour encourager l’investissement productif déjà en vigueur dans certains secteurs pourrait être élargi aux télécoms.

Orange décroche un méga contrat  d’affermage très haut débit en Bretagne de 17 ans avec Megalis Bretagne. Les collectivités engagent 2 milliards d’€ dans le réseau. Le très haut débit internet devrait être accessible  à tous les foyers bretons d’ici 2030.  Orange se chargera également du raccordement final sachant que Megalis Bretagne a prévu d’installer la fibre à une distance de moins de 100 mètres de toutes les habitations. Pour limiter la facure Megalis utilisera toutes les infrastructures souterraines et aériennes.

L’agglomération lilloise veut divorcer de Numericable-SFR. Engagements non tenus, Orange prendrait le relais.

26/11 Les Echos

Orange pousse les objets connectés en entreprise au travers de deux offres. Il poursuit le déploiement de son réseau LoRa pour l’internet des objets (IOT). Pour Thierry Bonhomme,  Directeur Exécutif d’Orange Business Services, « nous rentrons dans une phase d’industrialisation de nos offres,  l’IOT c’est 600 millions d’€ d’ici à 2018 dont la moitié issue des entreprises ».

Bouygues Telecom inaugure la VoLTE- voix sur LTE- sur son réseau. Avec la 4G, on peut aussi (bien) téléphoner. Cette technologie permet de passer et de recevoir des appels via le réseau 4G et d’améliorer la qualité de la communication. BT grille ainsi  la politesse à ses concurrents qui travaillent à l’intégration de cette technologie. La VoLTE permet de passer datas et voix en très haut débit alors que la voix actuellement  passe automatiquement en 3G.

27/11 Le Monde

Couverture numérique : le Sénat met la pression sur les opérateurs. Un rapport sur les zones blanches a été  rendu public le 26/11. Pour Hervé Maurey co-auteur du rapport il faut accélérer les choses, il n’est pas convaincu par l’accord de mai des opérateurs sur les zones blanches et regrette que l’Arcep ne prenne jamais de sanctions !

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

4/11 Les Echos

« Fausse fibre » : Free attaque Numericable-SFR devant le tribunal de commerce car ce dernier n’apporte la fibre qu’au pied de l’immeuble.  Un arrêté doit prochainement encadrer les annonces du débit des opérateurs dans les publicités.

9/11 Le Monde

Le gouvernement prépare un texte visant à encadrer l’usage du mot « fibre ».

13/11 Le Figaro

Free profite à plein de son réseau 4G. L’opérateur engrange davantage d’abonnés à 20€ qu’à 2€. Free a franchi le cap des 17 millions d’abonnés dont 11,3 millions à ses offres mobiles et 6 millions au fixe.

13&14/11 Les Echos

Les opérateurs financièrement encouragés à déployer la fibre. L’Arcep a relevé les tarifs de dégroupage pour l’utilisation du réseau de cuivre en 2016 et 2017 (9,45€ soit une hausse de 4,5%). Cette hausse sera compensée dans un premier temps par une baisse des tarifs non- récurrents (frais d’accès au service, frais de  sortie, prestations de SAV…). Pour un opérateur « c’est le signal d’une meilleure valorisation des réseaux  et c’est une bonne chose pour le secteur en général ». Cette évolution tarifaire peut aussi être interprétée comme un message pour une plus grande stabilité des prix dans le fixe.

Au moment de la loi dite Macron 2, la FFT veut faire entendre sa voix. Selon la FFT, les politiques européennes sont trop centrées sur la stimulation de la demande et doivent être rééquilibrées dans le sens de l’offre. Selon Arthur D. Little rééquilibrer l’offre et  la demande, stimuler le secteur des télécoms et de l’internet permettrait de générer un potentiel de valeur ajoutée de 25 milliards d’€.  La FFT réclame une forme de moratoire des changements réglementaires s’appliquant aux télécoms. En France les  « telcos » investissent 7 milliards d’€/an.

18/11 Les Echos

L’Etat encaisse 2,8 milliards d’€ de la vente des nouvelles fréquences 4G  (700 Mhz). Ces nouvelles fréquences vont permettre de répondre à l’explosion des données sur mobile.

19/11 Le Monde

Les opérateurs se sont rués sur les « fréquences en or ». Free apparaît comme le grand gagnant. Pour un spécialiste du domaine « Free a enfin les ressources pour devenir un véritable acteur de la 4G, ce n’est pas une bonne nouvelle pour ses concurrents ». Orange a également acquis 2 lots. Pour P. Louette,  «  Orange devient le plus fort en fréquences en général  et le mieux doté en fréquences basses ».  Soit 31% du spectre en 700 et 800 Mhz. SFR a créé la surprise  compte tenu de son endettement en acquérant un bloc. Le régulateur des télécoms a assorti la vente d’obligations en termes de couverture.

20&21/11 Les Echos

La régulation des géants du Web reste à inventer. Les opérateurs télécoms plaident pour des règles strictes vis-à-vis de multinationales avec des modèles économiques nouveaux. Mais les autorités s’interrogent sur le type de régulation à installer. Penser la régulation différemment dit Sébastien Soriano, réguler est-ce opportun ? dit Bruno Lasserre.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

4/11 Les echos

Xavier Niel entendu par le régulateur italien afin de savoir s’il ne s’agissait pas d’une action concertée avec Vivendi qui les conduirait à déclencher une offre sur le reste des actions Telecom Italia !

8/11 Le Figaro

Bolloré et Niel, deux condottières à l’assaut de Telecom Italia. Vincent Bolloré après avoir vendu SFR s’emploie à devenir un actionnaire incontournable dans Telecom Italia et Telefonica en Espagne. Xavier Niel, fondateur d’Iliad (Free) et actionnaire à hauteur de 55% a complété son portefeuille dans les télécoms en rachetant à  titre personnel Monaco Telecom et Orange Suisse. Il était également actionnaire minoritaire de l’opérateur israélien Golan Telecom qui vient d’être revendu. Telecom Italia présente des atouts, il se redresse, fait de lourds investissements – 10 milliards d’€-  et détient une pépite brésilienne. Mais l’Italie est vigilante par rapport aux français  et pour diluer les 31% des deux actionnaires (ou futurs), le PDG de Telecom Italia projetterait de transformer des actions d’épargne sans droits de vote en actions ordinaires.

9/11 Les Echos

La marque Numericable absorbée par SFR.

12/11 Challenges

Numericable-SFR passe à la phase croissance. Un an après la fusion des deux opérateurs, CA et nombre de clients reculent (en 12 mois : 1,2 millions dans le mobile et 20000 dans le fixe).  Pas de quoi affoler la direction, focalisée sur la rentabilité et qui promet une offensive commerciale pour Noël. Avec une marge de 37% (+6 points), objectif 45% !,  la nouvelle entreprise est déjà une machine à cash. Elle va distribuer 2,5 milliards d’€ à ses actionnaires  et en particulier à Altice qui en détient 70%.

14&15/11 Le Figaro

Bouygues Telecom renoue avec la croissance de ses ventes. Bouygues Telecom en chiffres : 1,1 milliard de CA, 18 millions de bénéfice  net, 11,6 millions de clients mobiles et 2,6 millions de clients fixes.

17/11 Les Echos

Vincent Bolloré réclame 4 postes d’administrateur à Telecom Italia.

23/11 Les Echos

Vivendi inquiète les fonds actionnaires de Telecom Italia qui exigent une clarification de la stratégie du groupe français.

27&28/11 Les Echos

Altice emporte les droits du foot anglais au nez et à la barbe de Canal+. La convergence entre médias et télécoms revient à la mode. Un peu partout dans le monde, le mouvement d’intégration des médias et des télécoms est enclenché. Pour Michel Combes « Aujourd’hui on achète pour quelques centaines de millions de programmes, demain avec les Etats-Unis ce sera plusieurs milliards de dollars de contenus ».

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

.

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

2/11 Les Echos

Orange érige l’immobilier en créateur de valeur. Orange voudrait que l’immobilier soit le porte-drapeau de la marque et avoir dans chaque métropole un immeuble à forte visibilité (logo et communication).

10/11 Le Monde

Le recul de la croissance de près d’1 point par rapport à 2014 (passage de 4,6% à 3,7%) affecte les géants africains. Le ralentissement chinois, la chute du prix des matières premières et la persistance de faiblesses structurelles mettent à mal la croissance africaine.

16/11 Les Echos

Le succès de la 4G contribue au redressement des comptes des opérateurs.

15&16/11 Le Figaro

Les opérateurs relancent leurs dépenses publicitaires. Après SFR (Ronaldo) les autres opérateurs vont lancer leur campagne prochainement.

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

9/11 Les Echos

L’Etat actionnaire voit ses dividendes s’éroder chaque année (5,6 milliards d’€ en 2008, PLF 2016 3 ,3 milliards). La décision de percevoir le dividende d’EDF en actions se traduit par une perte de recettes immédiate de 890 millions.

 

8-Divers

9/11 Les Echos

Marché du travail : la France à la traîne de la dynamique de réforme en Europe. Le conseil d’orientation pour l’emploi a analysé les réformes du marché du travail dans dix pays européens. Ces états ont misé, comme la France, sur un assouplissement du droit mais plus tôt et en allant plus loin.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>