actu

NOTRE REVUE DE PRESSE DE MARS 2015

La revue de presse de Mars 2015, par Bernard MALTESTE

 

1-Réseaux, sécurité des données

5/3 Les Echos

Ericsson va gérer certains réseaux d’Orange (contrat sur 5ans qui concerne 5 pays européens- Espagne, Belgique, Roumanie, Slovaquie et Roumanie). Ce contrat  qui porte sur plusieurs centaines de millions d’€ est effectif depuis 1 an. Ce contrat concerne l’optimisation du réseau et le déploiement de sites fixes et mobiles mais Orange conserve l’exploitation du cœur de réseau -ce qui le différencie de la culture anglo-saxonne-. Ericsson va ainsi gérer plus d’un milliard d’abonnés.

17/3 Les Echos

« Cloud souverain »: l’Etat ferme le robinet et donc  limite à la moitié des sommes prévues initialement 150 millions d’€.

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

4/3 Le Figaro

Orange lance un smartphone Firefox à 40 dollars (système ouvert de Mozilla) dans 19 pays africains.

Le marché italien des télécoms suscite des convoitises. Telecom Italia est au centre des grandes manœuvres. Vivendi fait son entrée au capital  (par le biais du rachat du brésilien GVT par Telefonica à Vivendi – rachat en titres-  et Orange évoque le sujet puis dément).

4/3 Les Echos

5G : l’Europe veut être à la pointe dans l’ultra haut-débit mobile  (un réseau 30 fois plus rapide pour les futurs objets connectés). Le commissaire européen Günther Oettinger a appelé les pays européens à collaborer pour relever le pari de la 5G. L’Europe a mis en place un partenariat public/privé – baptisé 5G PPP avec des acteurs comme Orange, Nokia, Ericsson- qui dispose d’une subvention de 720 millions d’€. Elle doit être complétée par des milliards d’acteurs privés.  Une révolution prévue pour 2020 (jeux olympiques au Japon).

9/3 Les Echos

La solution de paiement (Apple Pay) du groupe Apple victime d’une vaste escroquerie. Les escrocs auraient profité de la simplicité de la procédure d’enrôlement (allégement des procédures d’authentification de leurs clients face à l’affluence des demandes).

17/3 Les Echos

Orange s’attaque au paiement mobile en Pologne, avant la France. Son service polonais Orange Finance (en partenariat avec mBank la 3éme banque du pays) a gagné 75000 clients en cinq mois. L’objectif est 1 million de clients d’ici 3 ans. Orange touche une commission sur chacun d’eux et chaque fois que ceux-ci souscrivent un nouveau service bancaire. Les chiffres clefs : 3 milliards d’€. Le CA d’Orange Polska, dégageant un Ebitda (marge brute  d’exploitation) de 943 millions d’€. 500 millions d’€ d’investissements dont 110 dédiés à la fibre optique.

19/3 Les Echos

Facebook va intégrer un service de paiement dans sa messagerie.

24/3 Les Echos

Bouygues Telecom fait communiquer les autorités les objets connectés. . L’opérateur va lancer un réseau dédié à l’Internet des objets. BT n’est pas le seul opérateur à s’intéresser au sujet. KPN, Swisscom ou Belgacom font aussi partie de l’alliance LoRa (technologie Long Range développée par une start-up française Cycleo rachetée par l’américain Semtech !). Orange a commencé à tester cette technologie. L’Internet des objets fait partie des piliers de son plan stratégique 2020 dévoilé la semaine dernière.

 

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

5/3 Le Monde

La Commission européenne n’est pas favorable à une taxe internet poussée par Paris (Fleur Pellerin).

13&14/3 Les Echos

La loi Macron pourrait permettre de mettre Skype sur écoute. L’ARCEP pourra décider qui a le statut d’opérateur. Skype et d’autres devront collaborer avec les forces de l’ordre sur les écoutes.

 

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications

1&2/3 Le Monde

Numericable-SFR : Vivendi cède ses 20% à Drahi pour 3,9 milliards d’€.

9/3 Les Echos

Numericable-SFR cède les activités mobiles d’Outre-Mer Telecom à Telma opérateur malgache  (chiffres clés : 2 millions d’abonnés  mobiles à Telma Madagascar, 50 millions ce CA pour O-MT).

13&14/3 Les Echos

Xavier Niel  estime qu’il n’y aura pas de consolidation en France et fait tomber le couperet sur les investisseurs qui ont plébiscité deux modèles contradictoires : le sien pouvant se passer de concentration  car associant forte croissance, des marges solides et un faible endettement, et celui de Numericable-SFR où le puissant besoin de synergies et le poids des emprunts conduisent à penser très vite  le coup d’après. Lequel nécessitera aussi de faire tomber la bastille de l’Anti-Trust.

24/3 Les Echos

Feu vert des autorités brésiliennes pour le rachat de GVT par Telefonica.

.

5-Les géants du Net, neutralité du Net

5/3 Les Echos

Neutralité du Net et itinérance, un débat européen. Orientations : frais d’itinérance réduits fortement mais pas supprimés, principe de neutralité affirmé mais il serait possible de payer pour un service garanti. Reste à trouver l’accord des députés.

A Barcelone les acteurs du Net ménagent les télécoms. La neutralité du Net et les conditions d’accès au marché demeurent des points de friction.

13/3 Les Echos

Le gouvernement veut mieux encadrer les géants du Net : projet de loi à lété, son but fixer des règles du jeu « équitables ». L’impact serait limité pour les opérateurs télécoms.

21/3 Le Monde

Les géants du Net à l’assaut des télécoms. Le remplacement de l’opérateur AT&T par Apple à l’indice Dow Jones  symbolise le télescopage entre les deux univers.

 

 

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

11/3 Les Echos

Xavier Niel pactise avec Google pour intégrer Androïd dans ses box, il emboîte le pas de SFR et de Bouygues Telecom. Les opérateurs donnent les clés à Mountain View. Pour un connaisseur,  la question c’est : où tu ouvres ta box ou elle est contournée par différentes clés internet.  Orange ne veut pas aller dans cette direction afin de maîtriser l’expérience client de bout en bout. Mais  Androïd équipe 80% des smartphones dans le monde et ne cesse de progresser….

12/3 Les Echos

Tel and Com, 150 magasins en France, spécialiste de la téléphonie mobile fait à son tour  (après The Phone House) les frais de la guerre entre opérateurs  (plan de sauvegarde de l’emploi). Perte du contrat Bouygues Telecom fin 2013, préavis pour celui d’Orange qui prendra fin l’été prochain.

13/3 Le Monde

Free tire toujours profit de la guerre des prix. Free, bénéfice 278 millions d’€, CA 4,2 G€  ; Orange bénéfice 1,22G€, CA 39,5G€ ; SFR-Numericable  perte 175 millions d’€, CA 11,4G€ ; Bouygues Telecom perte 41millions d’€, CA 4,4G€.

13&14/3 Les Echos

Free dépasse le cap des 10 millions d’abonnés dans le mobile. Trois ans après le lancement de ses offres mobiles, l’opérateur a rattrapé Bouygues Telecom. Il mise sur le déploiement de son réseau pour améliorer encore sa rentabilité en 2015. 15% dans le marché c’est ce que pèsent Free et Bouygues Telecom. L’année 2014 aura marqué un tournant dans le secteur des télécoms. La bataille entre opérateurs s’est déplacée dans le fixe. Le secteur croyait une nouvelle offensive dans le mobile ; Xavier Niel a présenté une nouvelle box. Orange commence aussi à récolter les fruits de ses investissements dans la fibre, avec près de 600000 abonnés fin 2014. Alors que les opérateurs ont échoué à monétiser la 4G dans le mobile, ils espèrent pouvoir se rattraper sur le fixe et le succès annoncé du très haut débit.

16/3 Les Echos

Dailymotion met le cap sur l’Asie avec le chinois PCCW. Orange va céder 49% de sa plate-forme vidéo au groupe de Hong Kong. Dailymotion serait valorisé 250 millions d’€ pour cette opération. L’adossement à un partenaire chinois devrait permettre d’envisager des perspectives beaucoup plus fructueuses. L’Asie est un des rares endroits où l’on peut trouver des alternatives aux GAFA.

18/3 Le Monde

Plan stratégique d’Orange : investissement de 15 milliards dans les réseaux, développement de la 4G mobile avec extension à l’Afrique, généralisation de la fibre optique  passage de 3,6  millions de prises  aujourd’hui à 12 millions en 2018 et 20 millions en 2020,  rénovation de ses boutiques.

SR a déclaré à Davos que pour lui il lui semblait possible que d’ici 10/15 ans il ne reste plus que 3 ou 4 opérateurs en Europe. Pour les opérateurs, la réduction de la concurrence est un préalable à l’accroissement de leurs marges et donc de leurs investissements.

18/3 Les Echos

« Essentiels 2020 » Orange veut creuser l’écart dans le haut débit. 15 milliards dans les réseaux dont 5 dans les mobiles. Pour SR «  le THD est clairement un outil de création de valeur pour la reconquête de parts de marché, la fidélisation de nos clients ainsi que l’amélioration du revenu moyen par abonné ». SR veut être jugé sur sa capacité à faire de la croissance. L’absence de précision dans les chiffres a laissé les investisseurs sur leur faim.

Diversification : trois axes stratégiques. La 4G dans tous les TGV pour fin 2018…et la 3G/4G partout dans le métro et sur l’autoroute, un milliard de revenus dans les objets connectés et les services bancaires dans 5 ans et  une progression de 50% des recettes liées au divertissement d’ici à 2018.  La prudence des objectifs d’Orange rappelle la Bourse au réalisme.

SFR-Numericable totalisent 6,4 millions de logements raccordables à la fibre en France contre  3,6 millions pour Orange.  Orange a annoncé 12 millions de client en 2018 et 20 millions en 2022 … date de couverture intégrale du territoire prévue par le plan THD de l’Etat !

Les collectivités locales en quête d’économies téléphoniques. Les économies réalisées par les collectivités  sur leurs factures téléphoniques varient entre 30 et 70% selon le syndicat intercommunal Sipperec.

Editorial de David Barroux : face au low cost l’opérateur fait le pari  de la montée en gamme. A moins que les rivaux plus malins ou économes  parviennent à offrir un service d’aussi bonne qualité que celui d’Orange pour un prix nettement inférieur, il y a de bonnes raisons de penser que le pari de la sortie par le haut de l’opérateur lui permettra d’attirer plus de clients susceptibles de payer plus. Restera à voir s’ils permettront de rentabiliser d’aussi lourds investissements.

 

 

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

6/3 Le Monde

Les profits du CAC 40 ont bondi d’un tiers en 2014. Leur CA est resté stable, mais les groupes français ont continué à réduire leurs coûts. Une dizaine d’entreprises dont Orange ont profité de la baisse des taux d’intérêt pour se refinancer. Une majorité de bénéfices en hausse mais pas Orange : CA -2,5%, résultat net -50,6%.

SFR-Numericable : perte nette de 175 millions d’€ et baisse du CA de 5%.

10/3 Les Echos

Le 9/3, le secteur des télécoms a été malmené en Bourse avec notamment une chute de 5,73% d’Orange, plus forte baisse du CAC 40. Le marché craint le retour de la guerre des prix, alors que Free doit tenir une conférence de presse le 10 au matin. Signe de la nervosité ambiante, Bouygues a cédé 3,52%, Numericable-SFR 9,68%, et Iliad, maison mère de Free, 4,05%.

 

 

 

8-Divers

2/3 Les Echos Business

Quand le Comex se féminise, c’est bon pour l’entreprise ! D’une étude IPSOS-GEF les bénéfices de la mixité au travail sont : élargir le vivier des talents à 52%, en finir avec le clonage 41%, gagner en agilité 40%, imaginer un autre leadership 21%.

4/3 Les Echos

Cadres : à poste égal, les femmes gagnent encore 8,5% de moins que les hommes.. Ils se creusent tout au long de la carrière et varient beaucoup selon les fonctions (selon une étude de l’APEC).

6&7/3 Les Echos

Comment le Big Data transforme le monde : lire le livre de Gilles Babinet : Penser l’homme et le monde autrement.

8&9/3 Le Monde

La lente féminisation des centres de décision des entreprises. La loi Copé-Zimmermann de janvier 2011 exige que, début 2017, les entreprises aient 40% de femmes dans leurs conseils d’administration. Les femmes occupent 31% des sièges d’administrateurs au sein des sociétés du CAC 40 contre 16,7% en 2010, selon le cabinet Spencer Stuart. La féminisation est encore plus faible  et lente dans les directions générales, 10% des postes dans les états-majors étant occupés par des femmes. En Allemagne, un quota de 30% de femmes dans les conseils de surveillance est imposé à une centaine d’entreprises à  partir de 2016 faute de quoi les sièges non pourvus demeureront vides.

9/3  Les Echos

Le CAC se sensibilise au digital. Chez Danone, Allianz ou Orange des formations aux enjeux du numérique existent déjà.

88 grands groupes versent près de 20% des prélèvements sur les entreprises. Selon l’Afep, la part des impôts et cotisations payées par les grands groupes est supérieure à leur poids dans l’économie. Leur contribution spécifique aux prélèvements sur les bénéfices est néanmoins en dessous, à 14%. Contribution des grandes entreprises par types de prélèvements : valeur ajoutée 10%, emploi privé 12%, prélèvements obligatoires sur les facteurs de production 22%, sur le facteur travail 18%. Outre les baisses d’impôt programmées du pacte de responsabilité, les grandes entreprises plaident pour une baisse de l’impôt sur les sociétés.

12/3 Les Echos

Un nouvel outil pour mesurer la compétitivité numérique proposé par le cabinet Accenture appelé « indice de densité numérique ». Notre pays pointe à la 15° place ! Pays-Bas, Etats-Unis et Suède forment le trio de tête.

15&16/3 Le Monde

La CGT recule dans la plupart de ses bastions. Le syndicat est victime de son image et de la sociologie.  La CFE-CGC est souvent bénéficiaire des reculs de la CGT.

16/3 Les Echos

Dans un article CAC 40 : l’irruption « des jeunes turcs » consacré aux nouveaux dirigeants  et où l’on parle de CAC 52 (dont 12 entreprises du « Next 20 ») il est beaucoup parlé de X Niel  le nouveau  parrain : «  Non content d’avoir été le « parrain » du pouvoir d’achat il est le « parrain» de l’emploi pour toute une nouvelle génération ». « Il n’est pas que le patron d’Iliad, il est bien au-delà : Ecole 42, Halle Freyssinet , sans compter toutes ses participations dans les start-up. » Son échec sur T-Mobile est interprété positivement. Les observateurs s’attendent à un duel musclé «  Niel contre Drahi »

17/3 Le Monde

Stéphane Richard, une énigme dans les réseaux. S’il a su apaiser le climat social, des doutes persistent sur sa vision stratégique dans un marché télécom en plein bouleversement.

19/3 Le Monde

Le droit d’information des salariés sera assoupli en cas de cession d’entreprise. Un rapport remis à Bercy devrait faire l’objet d’un amendement à la loi Macron. Les patrons sont vent debout et jugent l’obligation trop contraignante.

20&21 Les Echos

SFR arrête ses box Androïd. L’opérateur vise désormais sur sa box TV fibre  un copié-collé de celle de Numericable et ne veut plus de Google.

23/3 Les Echos

Les entreprises américaines ont racheté 4000 milliards de dollars de leurs propres titres depuis 2005 (Microsoft, General Motors, Apple…)

24/3 Le Monde

Les fournisseurs de Numericable soumis à des baisses de coûts drastiques obtiennent la médiation de l’Etat. Parmi les nouvelles pratiques dénoncées par les  plaignants on note le non-paiement des factures. L’opérateur simplifie ses offres mobiles à/c du 1° avril.

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>