actu

Revue de presse décembre 2016

par Bernard Malteste

 

1-Réseaux, sécurité des données 

5/12 Les Echos

Les opérateurs télécoms visés par les cybercriminels. Deutsche Telekom et l’anglais TalkTalk ont été la cible d’un même virus. La contagion vers la France semble peu probable à ce stade. Pour un porte-parole d’Orange « Depuis l’affaire Deutsche Telekom, la vigilance s’est accrue parmi les équipes de cybersécurité ».

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages. 5G. Orange Bank.

25&26/11 Les Echos

Le très haut débit prêt à s’étendre dans les campagnes. Bouygues Telecom et Free vont investir dans les réseaux d’initiative publique. Un par un, les obstacles au plan du déploiement de la fibre optique tombent. Cela réjouit l’Avicca (Association des villes et des collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel) présidée par Patrick Chaize sénateur de l’Ain.

Déploiement de la fibre optique en France en milliers: prises construites/an : 1783 sur 2015/2016 (540 sur 2011/2012), prises raccordables 6522 sur 2016 (1210 en 2011).

Les financiers veulent leur part du gâteau de la fibre optique. Une bulle des « RIP » ?

8/12  Les Echos

Les « Telcos » en piste pour tester la 5G lors des JO de 2018. Les Coréens veulent influer sur les choix technologiques pour la future génération de technologie mobile. Les JO d’hiver se tiendront à Pyeongchang au nord-est de la Corée du sud. La 5G est clairement le moyen pour la Corée du sud de montrer ce dont elle est capable. Pour le DGA de Bouygues Telecom « c’est l’avenir des télécoms qui se joue en Corée du sud »  tant la Corée est en pointe  dans les télécoms. Tous les opérateurs coréens ont commencé à déployer leurs réseaux avec des choix de  technologie différents. Si LG U+ et KT (ex opérateur historique) se reposent en partie sur les réseaux mobiles existants, SKT a choisi la solution bas-débit de LoRa, celle-là même qu’utilisent Orange et Bouygues Telecom. Pas de Sigfox à l’horizon pour l’instant.

16&17/12 Les Echos

La France ne veut pas rater le train de la 5G. Attendue pour 2020, la 5G occupe déjà les esprits dans le secteur du numérique. Pour le directeur général de l’ANFR (les fréquences : « La 5G n’est pas un sujet du futur. Elle se dessine aujourd’hui en termes de fréquence ». Nous avons été en retard sur la 3G et la 4G.  La 5G, des gains colossaux pour l’économie. (pour la Commission européenne et pour le président du syndicat des industriels du numérique).  Pour Mari-Noëlle Jégo-Laveissière « Dans la tête de nos clients, il faut que la 5G représente un usage disruptif, sinon on aura un handicap de monétisation, qui entraînera un handicap d’investissement.  En Corée du Sud, les tests de « pré-5G » vont se multiplier l’an prochain. Bataille pour tenter d’influencer les choix technologiques à venir.  Premières décisions sur les normes par l’UIT en octobre 2017. La définition exacte de la 5G ne sera pas connue avant la fin 2019.

19/12 Les Echos

Orange Bank : pourquoi les banques craignent une secousse en 2017. Le lancement par un opérateur télécom d’une banque aux objectifs ambitieux est une première. Orange pourrait en outre profiter d’un contexte de marché particulièrement propice. Une banque très bon marché, Orange Bank sera lancé au printemps. Il proposera des crédits immobiliers dans un deuxième temps. Les cinq raisons qui font craindre aux banques : la force de frappe du Groupe Orange, l’expérience d’Orange dans les services financiers, la loi Macron qui va faciliter la mobilité bancaire, la banque mobile a un fort potentiel de croissance, d’autres opérateurs télécoms pourraient suivre. Mais Orange doit trouver comment convaincre les clients dans un marché bancaire très mature. Aucun opérateur télécoms ne s’est imposé à grande échelle.

3-Concurrence, régulation, fiscalité

23/11 Les Echos

Comment la guerre des prix force les opérateurs alternatifs à s’adapter. Le marché des MVNO a beaucoup souffert depuis l’arrivée de Free en 2012 ; leur part de marché en France métropolitaine était de 10,8% au T3 2016.  La plupart des survivants essayent de se différencier autrement que par les prix. Virgin Mobile a été racheté par SFR au T3 2014. Un nouvel acteur, Cdiscount, filiale e-commerce de Casino, vient de se lancer dans le mobile. Pour le patron de Prixtel « c’est une bonne nouvelle, le marché n’est pas mort ». Cdiscount veut défier Free dans la téléphonie mobile. Il lance une offre mobile pour 2€/mois avec 3h20 d’appels, 200 Mo d’Internet et 200/SMS-MMS.

1/12 Les Echos

Prixtel veut passer de la survie à la reconquête. L’opérateur mobile virtuel mise toujours sur l’ajustement des prix des forfaits à la réalité des consommations. Il compte doubler sa base d’abonnés dans les 2 ans.

9&10/12 Les Echos

Orange intéressé par un rachat de Canal+, si la chaîne était à vendre. En marge d’une conférence de presse au Maroc (Meditel rebaptisé Orange), Stéphane Richard a précisé : « Beaucoup de raisons poussent à une alliance beaucoup  plus prononcée entre Orange et Canal+ dont la forme et l’importance restent à définir ».

14/12 Les Echos

Les opérateurs dénoncent les incertitudes réglementaires et plaident pour des règles cohérentes pour protéger l’investissement. Pour le Président de la FFT, Régis Turrini,  « Nous faisons face à des injonctions contradictoires de la part de l’Etat : plus on investit, plus on est taxé…. »

La fin des frais d’itinérance se précisent. Les opérateurs pourront contrôler d’éventuels abus et dans certains cas, plafonner les volumes de données.

22/12 Les Echos

Orange, Free et Bouygues vont attaquer SFR en justice suite à la publication de l’intégralité de la décision de l’Autorité de la concurrence relative à l’amende de 80 millions d’€ infligée à Altice. Pour Les Echos, les concurrents auraient tort de s’en priver ! Des e-mails envoyés par les hauts dirigeants de SFR et d’Altice révèlent des échanges d’informations et des interventions non autorisées…..

 4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

25&26/11 Les Echos

Miniséries sur mobile : les clefs du pari de Vivendi. Le prix de l’abonnement mensuel à Studio+  (application pour smartphone) est fixé à 4,99€. Bouygues Telecom et Orange seront partenaires du lancement en France. Disponibilité à partir de l’an prochain.

11&12/12 Le Monde

Le PDG d’Orange évoque une alliance avec Canal+. Les deux groupes ont renforcé leurs liens ces derniers mois. Pour Stéphane Richard, cette marque d’intérêt représente un changement de pied notable. . Celui qui avait mis fin aux (més) aventures d’Orange dans les contenus a toujours dit qu’il ne croyait pas à la convergence des télécoms et des medias où il était très compliqué d’amortir de coûteux contenus. De plus l’opérateur dominant n’était pas le mieux placé pour avoir une position dominante sur les contenus (Autorité de la concurrence !). Mais le champ des possibles est ouvert (présidentielle et changement de cap de l’Etat en cas d’alternance…).

12/12 Les Echos

En France, Canal+ au cœur de toutes les spéculations. Orange se dit intéressé par un rachat de la chaîne si celle-ci était à vendre ; certains imaginent un accord plus large. Vincent Bolloré pourrait avoir intérêt à adosser Canal au puissant Orange pour faire pièce à SFR….

19/12 Les Echos

Après le football, SFR veut défier Canal+ dans les séries et le cinéma. La production de séries en Israël par Hot, le « telco » de Patrick Drahi : un laboratoire pour la France.

 5-Les géants du Net, neutralité du Net

2/12 Le Monde

La nouvelle offre d’AT&T inquiète les partisans de la neutralité du Net. Les clients de l’opérateur qui souscriront au service de télévision en ligne seront avantagés. L’avenir de la  neutralité du Net s’inscrit en pointillé depuis l’élection de Donald Trump.

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

2&3/12 Les Echos

Pour Jean-Francis Pécresse : un véritable coup de Jarnac contre l’investissement. Michel Sapin est revenu sur un engagement explicite pris dans un entretien aux Echos de proroger jusqu’à fin 2017  le suramortissement de 40% de la valeur des biens d’équipements  industriels et le limite au printemps 2017.  Dans les Echos du 8/12, Bercy assouplit les règles d’éligibilité. Bernard Cazeneuve a annoncé à l’Assemblée  que seraient pris en compte les «  investissements qui ont un début de réalisation et qui font l’objet d’une commande ferme ».

8/12 Les Echos

La guerre des prix, une drogue pour les opérateurs télécoms. A l’approche de Noêl les offres de forfait mobile à prix cassé se multiplient. Or l’année 2016 a déjà été marquée par une accélération des promotions, devenues indispensables à la stratégie des opérateurs. Free, Bouygues, SFR, Cdiscount… la plupart des opérateurs profitent des fêtes pour lancer des offres à prix cassé. Orange tente de maintenir ses tarifs. Il a des arguments solides : la qualité de son réseau mobile (le meilleur, selon les enquêtes de l’Arcep), ses boutiques  et leurs  services d’accompagnement.  Le problème est que cette guerre commerciale dure désormais toute l’année, ce qui préoccupe les investisseurs. Pour le moment, la guerre des prix ne déborde pas sur les offres « classiques », et  le revenu moyen par abonné reste stable en France.

14/12 Le Monde

Les revenus des opérateurs européens en stagnation. Selon une étude du cabinet américain Arthur D.Little réalisée pour la FFT, les revenus des opérateurs télécoms en Europe sont restés quasiment stables  entre 2007 et 2015 passant de 282 milliards  à 290 milliards en €constants.

18/12  JDD

Couverture numérique du territoire. Ne pas décourager l’investissement. Projet de loi relatif à la montagne. Plaidoyer d’Olivier Roussat Bouygues Telecom, Stéphane Richard et Michel Paulin SFR : « Nous voulons dire au législateur que vouloir décider par la loi à la place des opérateurs les modalités selon lesquelles ils devront investir et construire leurs réseaux mobiles dans des parties entières du territoire en les contraignant à adopter certaines formes d’organisation et de mutualisation de leurs installations,  n’aura pas l’effet attendu.  Nous avons investi en 2015 l’équivalent de 18 Airbus 380. Nous appelons le législateur à réexaminer, à l’occasion de la commission mixte paritaire le 19/12, toutes les dispositions adoptées par le Sénat qui remettent en cause la dynamique actuelle engagée en partenariat avec les collectivités locales et l’Etat en faveur de l’aménagement numérique du territoire. »

23/12 Le Monde

La guerre des prix fait rage dans les télécoms (opérateurs et MVNO). Débits Internet et forfaits mobiles bradés : les promotions s’installent dans la durée et s’étendent à la fibre. Pour un analyste de chez BearingPoint :   « Certains opérateurs pérennisent désormais ces offres censées être limitées dans le temps ». La fibre 100% fibre 19,99€/mois pendant 12 mois au lieu de 33,99€ !! Les chiffres : cartes SIM au 1/1/16 (source Arcep) : 72 millions ; nombre d’abonnements au S1 : 27,2 millions (7/10 permettent d’accéder à la TV) ; nombre d’abonnements internet à la fibre : 1,8 Million (croissance de 50% sur1 an).

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

27/12 Les Echos

Pourquoi les valeurs télécoms sont boudées en bourse. Le secteur plonge de près de 16% depuis le début de l’année.  Faute de concentration, la forte concurrence pèse sur leurs revenus. Les télécoms pire que les banques ! Le secteur enregistre la plus mauvaise performance d’Europe, avec une chute de 16% du STOXX Europe 600 Télécommunications, quand le sous-indice bancaire limite la casse à -6,03%. Sur 20 valeurs cotées en Europe, 17 sont dans le rouge,  trois sont dans le vert : Altice + 41,2%, Sunrise (Suisse)  et TDC (Danemark).

Les raisons : les espoirs d’amélioration de la régulation et d’accélération de la consolidation du secteur ont été déçus ; l’impact qui se poursuivra en 2017 de la baisse du roaming ; l’arrêt de la consolidation entre O2 et Hutchinson en Grande Bretagne ;  l’arrêt du processus de rapprochement entre Bouygues Telecom et Orange en France par le Ministre de l’Economie ; des prix battus en brèche; le secteur serait pénalisé par le rebond des taux sur les marchés obligataires. Depuis l’élection de Donald Trump le STOXX Europe 600 T a pris 3,10%.

Pour DNCA Finance et Barclays, les valeurs télécoms seraient intéressantes à jouer en 2017.

 8-Divers

24/11 Le Monde

Cession de 1,39% du capital de Safran  -pour 365 millions d’€- par l’Agence des participations de l’Etat (APE). Afin de financer les augmentations de capital de près de 8 milliards d’€ d’EDF et d’Areva; l’Etat devra poursuivre les cessions de participations  d’autant que l’APE ne dispose que de 4,5 milliards d’€ !

Article de Paul –Fournier (ex dirigeant à Orange),  Directeur exécutif chargé de l’innovation à BPI France : « Les grands groupes doivent développer une stratégie d’acquisitions de start-up. Sans délaisser leur approche traditionnelle en matière d’innovation, les grandes entreprises doivent opérer une révolution copernicienne pour continuer à séduire les jeunes les plus créatifs. Intégrer au sein d’une grande organisation une plus petite structure disruptive est en soi un facteur de transformation. »

28/11 Les Echos Business

Orange face à la fracture numérique. . L’accord sur l’accompagnement de la transformation numérique d’Orange reconnait le bouleversement de l’organisation du travail, mais ne définit pas les nouveaux droits et devoirs des salariés.

2&3/12 Les Echos

Le marché du paiement connecté en pleine ébullition. Le marché des objets embarquant une solution de paiement devrait plus que tripler en 4 ans. Leur généralisation se heurte néanmoins à plusieurs principes de réalité.

5/12 Les Echos

Moins de 30 ans après sa création, l’équipementier Huawei est devenu un géant (100 millions de  smartphones vendus en 2015) avec lequel Apple et Samsung doivent désormais compter.

7/12 Le Monde

Une usine à start-up ouvre ses portes à Paris 13°. Incubateur station F dans la Halle Freyssinet sur 34000 m2 (projet créé par X. Niel).

7/12 Les Echos

Les géants du Net renforcent la collaboration antiterroriste. Pour un avocat spécialisé « Ces entreprises font le travail à la place des autorités. Et elles n’appliquent pas la loi, mais leur politique interne ».

8/12 Les Echos

Alexandre Bompard PDG du groupe FNAC Darty au CA d’Orange.

13/12 Le Monde

Pour Control Risks, cabinet de conseil britannique, la prise de décision stratégique sera un casse- tête pour les grands groupes en 2017 avec des risques de sûreté et des risques politiques  principalement au Moyen-Orient et en Afrique.

14/12 Les Echos

L’Internet gratuit accessible dans 300 rames de TGV fin 2017.

15/12 www .directmatin.fr

Lancement du système Galileo. L’Europe a son propre GPS. Pour l’heure seuls quelques rares smartphones équipés de la puce adéquate peuvent en bénéficier. Il est d’une précision inégalée, de l’ordre du mètre, voire de quelques centimètres pour le service payant.

16/12 Le Monde

SoLocal (ex PagesJaunes) : des crocodiles dans le marigot. Olivier Sichel, l’ancien patron de Wanadoo et des PagesJaunes serait prêt,  à deux conditions, avec le fonds Towerbrook, à investir entre 150 et 200 millions dans SoLocal selon le Figaro.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>