actu

REVUE DE PRESSE DE SEPTEMBRE 2015

 Par Bernard MALTESTE

 

1- Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

10/9 Les Echos

L’américain Verizon testera la 5G dès 2016.

21/9 Les Echos

B Mettling remet à la nouvelle ministre du travail son rapport  «  La transformation numérique et la vie au travail ».

22/9 Les Echos

Les opérateurs face au défi des objets connectés. Orange et Bouygues déploient un réseau dédié aux objets connectés. Le marché pourrait générer des revenus de plus de 7000 milliards en 2020.

30/9 Le Monde

Big Data. Le mobile prend le pouls des foules. Analyse de personnalités, mesure des taux de pauvreté, prévention des épidémies…Les données de connexion regorgent d’informations que chercheurs, ONG, entreprises et Etats commencent à exploiter. L’économie, la sociologie, la santé s’emparent de ce nouvel outil à la fois scientifique et commercial, expérimental notamment en Afrique (Orange en Côte d’Ivoire et Sénégal). Projet D4D (Data for Development), service Flux Vision dans les Bouches du Rhône pour Orange.

 

2-Concurrence, régulation, fiscalité

3/9 Les Echos

Coup de pouce de l’ARCEP pour déployer la 4G. Le régulateur a réglé un différend en faveur de Free. L’affaire l’opposait à Orange sur le raccordement des sites mobiles (utilisation des liens de collecte en fibre optique LFO d’Orange utilisés pour le fixe) moyennant facturation.

13/9 Les Echos

Une taxe de plus pour financer la télévision publique. La fiscalité des opérateurs télécoms va être alourdie de 80 millions d’€ (passage de 0,9% du CA à 1,2%).

29/9 Les Echos

Les opérateurs ont jusqu’à midi pour déposer leur candidature auprès de l’ARCEP pour les fréquences 4G 700Mhz. 2,5 milliards d’€ sont attendus par l’Etat (budget de la Défense).

Les enchères se dérouleront mi-novembre.

 

3-Consolidation du secteur des télécommunications

10/9 Les Echos

Vivendi détient 15,5% de Telecom Italia

14/9 Les Echos

Telia Sonera (Suède) et Telenor (Norvège) renoncent à rapprocher leurs filiales danoises. Bruxelles avait estimé que le passage de quatre à trois opérateurs entraîne une hausse de tarifs pour les consommateurs   .

17/9 Les Echos

Europe : la consolidation des télécoms en question. L’abandon d’un projet de fusion d’opérateurs au Danemark, sous la pression de la Commission, sème le doute.

29/9 Les Echos

Vodafone et Liberty cessent de discuter. Les deux géants n’échangeront pas leurs actifs. La consolidation serait-elle passée de mode dans les télécoms en Europe après l’abandon du projet de fusion au Danemark !

 

4-Les géants du Net, neutralité du Net

22/9 Les Echos

Le régulateur prêt pour la neutralité du net, transposition de l’accord trouvé au niveau européen qui a fait l’objet d’un projet de règlement, qui pourrait être adopté courant novembre au Parlement européen pour une mise en application au 30 avril 2016.Le projet comporte deux grands principes : le traitement égal et non discriminatoire du trafic internet d’une part et le droit de tout utilisateur , qu’il soit consommateur ou acteur de l’Internet, de diffuser et d’accéder aux informations et contenus de son choix, d’autre part. Les opérateurs gardent une marge de manœuvre pour proposer des services spéciaux, avec un acheminement optimisé des données, mais dans un cadre limité. Cela peut concerner par exemple des services de santé connectée, mais aussi des usages industriels. L’ARCEP aura un rôle accru dans l’application des dispositions européennes.

.

5-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

3/9 Les Echos

Redevance : le gouvernement pourrait taxer les box Internet.

4&5/9 Les Echos

Mood, observatoire de l’expérience client Orange. Filiale de la Générale de Téléphone, l’exploitant d’une partie du réseau Orange (200 des 900 points de vente de l’opérateur), Mood a ouvert sa première boutique il y a moins d’un an à Bordeaux. Cette nouvelle enseigne d’objets connectés aide aussi le groupe à mieux comprendre et fidéliser les consommateurs.

10/9 Les Echos

Les opérateurs misent de nouveau sur les boutiques. Les magasins évoluent pour accompagner les usages. Mais il s’agit aussi de se différencier de Free.

Orange dégaine son « smart store » à Paris en changeant le décor du 125 Avenue des Champs Elysées. Place à la boutique « conseil et accompagnement ». « C’est le retour de l’humain dans les magasins » se félicite Fabienne Dulac , Directrice exécutive en charge d’Orange France. Deux boutiques de ce type ont été ouvertes en Pologne et en Roumanie avec un taux de satisfaction important. Orange souhaite transformer 20% de son réseau en France, qui compte 850 magasins, en « smart stores » d’ici 2018.

15/9 Les Echos

L’enthousiasme est retombé chez les opérateurs télécoms. Seuls Bouygues Telecom et Orange (pour une partie de ses abonnés Livebox Play) ont signé avec Netflix pour intégrer le service dans leurs box. Le boom des revenus attendus n’est pas au rendez-vous.

Bruno Mettling remet aujourd’hui son rapport « adouci » sur le thème « transformation numérique et vie au travail » à la ministre du Travail.

16/9 Les Echos

Orange à la recherche de relais de croissance en Afrique. Orange est en négociations exclusives pour acquérir 4 filiales de Bharti Airtel. Un moyen d’accélérer sur un continent qui représente 11% de son CA et près de la moitié de ses clients. Le technocentre d’Abidjan est le laboratoire de services locaux.

 

6-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

24/9 Les Echos

Orange veut doubler la part de ses salariés au capital. Avec 5,08% de son capital détenus par les salariés fin 2014, Orange figure dans le TOP 10 du CAC 40. L’objectif du doublement pour Stéphane Richard est de « mieux aligner les intérêts des salariés et des actionnaires ».

Selon une étude FAS/Altedia, l’actionnariat salarié poursuit sa progression.

 

7-Divers

2/9 Les Echos

Vivendi augmente sa participation dans Dailymotion et détient 90%.

Sigfox, la start-up est sortie de l’anonymat en levant 100 millions d’euros et en confiant la présidence de son conseil d’administration à Anne Lauvergeon. Son ambition, construire à la barbe des opérateurs télécoms un réseau bas débit connectant les objets du monde entier au grand dam d’Orange et de Bouygues qui poussent la start-up Lora. Guerre de standardisation, décision attendue fin d’année.

7/9 Les Echos

Entretien de Stéphane Richard : «  L’idéologie consumériste a fait des ravages en France ».

Forte croissance des usages dans les télécommunications. Par exemple, Orange vient de passer les 5 millions de clients 4G en France et la fibre suscite un véritable engouement. 10% de la clientèle en Europe et en Afrique est équipée de smartphones.

La compétition reste féroce dans le pays. La France est le marché le plus compétitif de toute l’Europe. Le client ne se focalise plus seulement sur les tarifs mais aussi sur le réseau et le service. Les efforts entrepris par Orange ont permis de baisser les coûts de 1 milliards d’€.

Depuis 2011 les télécoms ont rendu plus de 7 milliards d’€ de pouvoir d’achat aux français. ; Les prix du mobile ont chuté de 40%. Malgré cela il subsiste une sorte de défiance à l’encontre des entreprises, dont on déplore la faiblesse des marges un jour pour stigmatiser les profits indécents le lendemain.

« Nous ne pouvons pas durablement avoir 28 législations, 28 régulateurs et 28 autorités de la concurrence en Europe. Nous jouons sur des marchés nationaux quand les géants du Web jouent sur la scène mondiale. Je suis très favorable à une présence pérenne de l’Etat ». Quant à la convergence avec les médias sur les contenus, Stéphane Richard préfère investir dans le développement de son réseau. « A nous de développer les start-up pour ne pas être à la traîne par rapport aux US car notre innovation est très dynamique. »

Il n’a pas de stock-options , de retraite chapeau ou de parachute doré ; pour lui « on ne peut pas diriger un groupe de la taille d’Orange si on n’est pas exemplaire ».

24/9 Les Echos

A Chatillon, Orange va tester un concept d’aménagement de bureaux ( société Majencia gamme Eklipse).

28/9 Les Echos Business

Dans son rapport sur le travail et la transformation numérique, Bruno Mettling regrette la sous- utilisation du prêt de salariés qui permet aux entreprises en sureffectif d’éviter le chômage partiel voire le licenciement. De nombreuses plates-formes connectent offres et emplois.

29/9 Le Monde

Vision des jeunes sur le travail et l’entreprise dans le cadre du Prix du livre RH du 29/9 (réflexions sur un an des étudiants d’un master en management de Sciences Po : critères de choix par rapport à 80 livres).

Les tendances qui se dégagent :

-ils viennent chercher des livres…pour trouver un job

-ils s’intéressent à l’échec pour tirer les leçons des expériences des autres

-ils voient surtout les débats sur la qualité de vie au travail comme de la tartufferie. Ils veulent régler les problèmes plutôt que d’en parler.

-ils n’ont pas de vision claire du travail. Mais la transformation digitale ne les intéresse pas trop, car, pour eux, ce n’est pas une transformation. Pour cette génération, le numérique n’est pas un sujet, c’est l’air qu’ils respirent.

– il n’y a pas de débat CDD/CDI mais un rejet de l’emploi jetable ; le CDD, oui à condition de pouvoir capitaliser sur les compétences acquises.

-leur priorité c’est l’esprit start-up, le travail collaboratif avec un management fort

-pas de fidélité à l’entreprise s’il n’y a pas de sens au travail.

 

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>