actu

REVUE DE PRESSE AVRIL 2016

Par Bernard MALTESTE

1-Réseaux, sécurité des données 

12/4 Les Echos

Qualité des réseaux : Orange en tête. Sans surprise, la première étude de Rootmetrics  (acteur américain) consacre l’opérateur historique à Paris, Lyon et Marseille. Free est bon dernier. Les critères pris en compte sont : performance globale, fiabilité du réseau, vitesse de téléchargement et d’envoi des fichiers, appels, SMS. L’étude révèle  en outre que Paris jouit d’une meilleure vitesse moyenne de téléchargement que des villes comme Madrid, Londres et encore plus loin New-York !

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

9/4 Les Echos

Un tiers des abonnés mobiles en France utilisent la 4G. Le nombre d’utilisateurs du très haut débit mobile a doublé en un an. Au T4 2015 on comptait 22 millions de cartes SIM 4G actives dans l’hexagone, soit 31% du parc total. Les  opérateurs ont mis les bouchées doubles. Bouygues Telecom et Orange couvrent respectivement 75%et 80% de la population. Free et SFR sont plus en retard (couverture des 2/3) mais ce sont eux qui allument le plus d’antennes par mois. Cependant cette couverture demeure inégale, avec de vraies carences en dehors des grandes zones urbaines.

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

5/4 Le Monde

Retour à la case départ dans les télécoms. L’échec de la fusion Orange-Bouygues Telecom place le secteur face à de nouveaux défis. Pour Sébastien Soriano : « Pour que le marché fonctionne à quatre, il faut  qu’ils arrêtent la guerre des prix. », avis partagé par Yves Gassot patron de l’Idate et même par Martin Bouygues : « La logique voudrait que les prix finissent par remonter ».  Par ailleurs le président de l’Arcep  indique : « Nous allons lancer le chantier de la régulation d’Orange sur le fixe, notamment de la fibre ». Contrairement à son  réseau de cuivre classique, le réseau fibre de l’opérateur historique est très peu régulé. Ses concurrents demandent à pouvoir y accéder.

21/4 Le Monde

SFR condamné à 15 millions d’€ d’amende par l’Autorité de la concurrence (non -respect d’engagements lors de la cession d’Outremer Telecom). SFR conteste la décision.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

3/4 Le JDD

Echec de la vente de Bouygues Telecom à Orange. Le péché de gourmandise. Vincent Bolloré doit se réjouir de cet échec. Le premier actionnaire de Telecom Italia a désormais la place libre pour le marier à Orange et peut-être mettre la main sur l’opérateur.

3&4/4 Le Monde

Orange-Bouygues Telecom : la fusion manquée. L’intransigeance d’Emmanuel Macron et les dissensions entre opérateurs ont rendu le mariage impossible. La grande consolidation dans les télécoms attendra. Des quatre opérateurs présents sur le marché français, Bouygues Telecom reste le plus fragile.

5/4 Les Echos

La consolidation nationale n’est plus à la mode en Europe, de quoi relancer pour Orange  le serpent de mer d’un rapprochement avec Telecom Italia…

11/4 Les Echos

Telecom Italia, l’autre chantier italien (après Mediaset) de Vincent Bolloré. Premier actionnaire de l’opérateur télécoms, Vivendi doit, lui, réinventer un avenir et l’inscrire dans sa stratégie médias.  Plusieurs analystes pensent que Vivendi pourrait apporter Telecom Italia à Telefonica dont il possède 1%. Si Vivendi parvient en plus à trouver une forme d’alliance avec Orange, qui lorgne sur Telecom Italia, alors il pourrait donner naissance à un géant franco-italiano-espagnol des télécoms et des médias. Reste une inconnue : X. Niel candidat au rachat de 15% du capital de Telecom Italia !

13/4 Le Monde

L’autorité de la concurrence anglaise demande à la Commission de Bruxelles de bloquer la fusion O2 et Three.

28/4 Le Monde

SFR tente la convergence entre télécoms et medias. Annonce faite par Michel Combes le 27 avril : « La convergence, on en a beaucoup parlé, aujourd’hui on la fait ». SFR devrait lancer une application proposant en offre  illimitée 17 titres du Groupe.  Elle sera accessible aux abonnés SFR et aux forfaits à 19,99€. Au passage SFR pourra appliquer un taux de 2,1% au lieu de 20%  sur 19,99€ pour les abonnements incluant l’option presse. Pour éviter de faire examiner ses offres par la concurrence, SFR ne réservera pas ses offres à ses seuls abonnés. Orange, Bouygues Telecom, Free et même Canal+ pourront les distribuer.

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

21/4 Le Monde

Article d’Olivier Sichel  Président de The Digital New Deal Fondation, ancien d’Orange.  « D’où vient l’échec de la fusion Bouygues-Orange ? Les véritables problèmes de monopole se situent moins au niveau des opérateurs téléphoniques que des plates-formes du numérique, qui dictent les règles du jeu….Le rapport de force n’est en rien équitable. Un Google vaut soixante Bouygues Telecom  et il n’y a pas soixante Bouygues Telecom au monde. Facebook a dépensé l’équivalent de deux Bouygues Telecom pour s’offrir WhatsApp, une messagerie qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs, sans qu’aucune autorité de la concurrence n’ait eu à être consultée…Ainsi pendant que les puissances de second rang des télécoms passent leur temps à gérer les remous de leurs propres mouvements, les seigneurs du numérique, aux capitalisations supérieures à 500 milliards d’€,sont confortablement installés dans leurs positions dominantes  et regardent les effets de réseau les renforcer chaque jour, sans que cela déclenche de réaction des autorités européennes. Seule la Chine a su préserver son environnement, en créant ses propres champions tels que Baidu, Alibaba, ou encore Tencent…Sans changement des règles du jeu, ce mouvement ne peut que s’accélérer. On se dirige vers un affaiblissement continu et durable des opérateurs télécoms, de l’investissement qu’ils portent  et, in fine, de l’innovation qu’ils favorisent, au profit d’une consolidation des positions des grandes plates-formes faiblement contributives, tant en termes d’emploi que de finances publiques. C’est pourquoi il est urgent de revoir le cadre de régulation du numérique pour prendre en compte les deux faces d’un même marché et donner ainsi les moyens aux opérateurs télécoms d’assurer pleinement leur rôle tout en régulant les positions monopolistiques des grandes plates-formes numériques.

 

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

6/4 Les Echos

Orange investit 75 millions d’€ dans Africa Internet Group. Des synergies vont rapidement être trouvées. Son actif le plus connu est Jumia.

15&16/4 Les Echos  

Orange mise sur une remontée des prix dans les télécoms. Stéphane Richard ne croit pas à une nouvelle guerre des prix après l’échec du rachat de Bouygues Telecom.

Orange veut engranger les dividendes de l’Euro de football et a déployé 100000 km de fibre optique dans les stades. Chiffres clefs : 2 terabits/s de débit dans les stades,  un record en Europe ; 680 points d’accès Wi – fi  équiperont les fan-zones.

25/4 Les Echos

Orange Bank visera 2 millions de clients. Orange a signé vendredi 22/4 un accord pour prendre 65% de Groupama Banque renommée « Orange Bank ».

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

1/4 Les Echos

Orange face aux valeurs européennes des télécoms. Orange et Stoxx 600 Télécoms (Base 100 depuis le 31 mars 2006 Bloomberg ). Mars 2016 : Orange 80, Stoxx 600 125 ! L’attitude de l’Etat chez Orange est révélatrice de ses contradictions d’actionnaire.

5/4 Les Echos

Les valeurs télécoms ont perdu plus de 11 milliards en trois jours. L’échec du rachat a été lourdement sanctionné en bourse. Les opérateurs vont devoir présenter de nouvelles perspectives pour séduire les marchés financiers.

 

8-Divers

6/4 Les Echos

Elie Lobel devient DG d’Healthcare. Récemment, il dirigeait le pôle des projets nationaux d’e-santé de l’Asip Santé.

7/4 Le Monde

Pour André Coupet membre du cabinet Paris Montréal, l’entreprise ne doit pas être que « citoyenne » ou « responsable » mais aussi « progressiste » à l’instar de ce que disait le Président Roosevelt : « combattre les excès de la société industrielle- financière dirions-nous aujourd’hui – et l’injustice sociale ». Cette entreprise citoyenne est une question d’urgence.

WhatsApp va coder la vie d’un milliard d’utilisateurs.

8/4 Le Monde

Huawei, fabricant  chinois de téléphones mobiles et numéro trois du secteur, mise sur l’innovation pour rattraper ses rivaux. En France sa notoriété reste encore limitée.

Pour un collectif la République numérique ne doit exclure personne. Un plan « Usages » devrait venir compléter le plan France Très Haut Débit -20 milliards d’€ d’ici 2022-. L’équivalent de ce qui existe déjà en Australie, Scandinavie et au Royaume-Uni.

8&9/4 Les Echos WE

Portrait de SR : la vie sans Bouygues.

20/4 Les Echos

Michel Combot quitte le CSA pour rejoindre la FFT  et remplace Yves Le Mouël.

21/4 Les Echos

Le Conseil d’Etat envoie l’affaire Tapie au Conseil Constitutionnel. La défense de Stéphane Richard estime qu’il est contraire à un principe fondamental du droit de le poursuivre doublement devant la CDBF et au pénal, puisqu’il est mis en examen.

27/4 Le Monde

Open data, fibre optique au menu du Sénat. Les sénateurs ont déposé 621 amendements !…Les sénateurs (surtout les membres de l’Avicca, le lobby des collectivités dans le numérique)  veulent profiter du texte pour donner un coup de pouce au déploiement de la fibre optique sur le territoire  en obligeant les opérateurs à signer des engagements d’ici la fin de l’année sous forme de conventions . Bercy trouve le dispositif trop contraignant et en proposera une version allégée. Du côté du mobile Bercy veut améliorer la couverture des  « zones grises » et si nécessaire d’obliger les opérateurs à mutualiser leurs réseaux.

28/4 Le Monde

Pour lutter contre les conflits d’intérêt dans la santé, l’Agence de sécurité sanitaire de l’environnement attribue chaque année 2 millions d’€ pour la recherche sur les effets sanitaires des radiofréquences, financés par une taxe sur les opérateurs de téléphonie mobile.

29&30/4 Les Echos

Le marché des smartphones connait un vrai coup d’arrêt. Le Top 5 des vendeurs de smartphones  ( en millions d’unités au T1 2016). Nombre/ parts de marché : évolution par rapport au T12015 : Samsung 81,9/24,5%/- 0,6%, Apple 51,2/15,3%/616,3%, Huawei 27 ,5/8,2/+58,4%, Oppo 18,5/5,5%, +153,2%, Vivo 14,3/4,3%, 123,8%. Ces trois derniers sont chinois.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>