actu

Notre Revue de presse, aout 2013

Revue de presse – Août 2013

 

Par Bernard Malteste

 

 

 

8 Août 2013 | La Croix

 

SFR deuxième opérateur mobile ne veut pas raccrocher. Il vient de changer de PDG pour la quatrième fois en deux ans. Il subit toujours l’effet de la baisse du coût des communications mobiles, imposée par Free, mais semble en panne de stratégie. SFR représente 40 % du C.A. de Vivendi et semble être la prochaine filiale qui pourrait quitter le giron du groupe.

 

 

 

8 Août 2013 | Les Echos

 

Tarifs des mobiles : les opérateurs accusent Bruxelles de manipulation. Neelie Kroes tire argument de la disparité des tarifs mobiles en Europe pour appeler à un marché unique. Malgré un espoir des opérateurs d’un assouplissement de sa ligne politique consumériste depuis l’an dernier, elle n’a eu de cesse de faire baisser les prix de l’itinérance pour les appels intra-européens. L’objectif officiel est de les rendre nuls. Dans l’intervalle, les opérateurs devront mettre en place une facture séparée pour les appels internationaux et l’Internet mobile, afin qu’un opérateur tiers puisse leur faire concurrence.

 

Deutsche Telekom profite à la fois de l’amélioration de son marché domestique et du boom des Etats-Unis.

 

 

 

9&10 Août 2013 | Les Echos

 

Orange résultat net S1 2012 : 1,738 G€ ; S1 2013 : 1,068G€ ; participation de l’Etat en % avec FSI : 27,1. Pour la cession d’actifs de l’Etat, un arriéré d’impôt qui tombe mal. Le résultat net a chuté de 38% au S1 (concurrence de Free) mais l’opérateur a réussi à réduire ses coûts. Une avancée occultée par le chèque de 2 milliards qu’Orange a dû faire à l’Etat au titre d’un contentieux fiscal datant de 2005.

 

 

 

12 Août 2013 | Les Echos

 

America Movil (Carlos Slim), détenteur de 30% de KPN, est prêt à lancer une OPA sur le reste pour 7,2 G€. L’empire du mexicain (70 milliards de dollars) est attaqué en Amérique latine par la concurrence et la réglementation.

 

 

 

12 Août 2013 | La Croix

 

L’Europe compte 140 opérateurs de téléphonie mobile différents pour un marché de 500 millions de consommateurs quand les Etats-Unis et la Chine ne comptent que 3 ou 4 opérateurs. Cela est dû à ce que la concurrence s’exerce dans un cadre national, tandis que la Commission européenne a voulu favoriser une multitude d’acteurs, d’où une faible rentabilité pour les opérateurs endettés, qui doivent faire face à de gros investissements pour la 4G. En juin 2012 au forum des Echos, Stéphane Richard déclarait : « Vingt ans de régulation européenne, cela conduit à quoi ? A ce qu’un opérateur latino-américain, et peut être demain chinois, rachète à vil prix des opérateurs européens ». Neelie Kroes envisage désormais de favoriser l’émergence d’un vrai marché unique des télécoms, avec la création d’une instance au niveau européen.

 

Repères sur les géants du mobile. Le plus gros opérateur du monde est China Mobile qui compte 740 millions de clients, tous en Chine. Le plus gros européen est Vodafone, qui compte 400 millions de clients dans 27 pays. Vodafone a réussi à s’implanter aux US, en Afrique du Sud et en Inde. Au plan mondial Vodafone est deuxième pour le nombre de clients, mais premier par le C.A.. Les plus importants opérateurs européens  sont ensuite Deutsche Telekom (29 G€ et 120 millions de clients), Telefonica (28G€, 317 millions de clients), Orange (20 G€, 231 millions de clients). En comparaison America Movil est présent dans 18 pays principalement sur le continent américain et compte 215 millions de clients. Son C.A. 2012 est équivalent à 45 milliards d’€.

 

 

 

23&24 Août 2013 | Les Echos

 

Pourquoi l’été d’Orange a été émaillé de procès ? Les plaintes ont été déposées juste à temps pour éviter la prescription qui est passée de 10 à 5ans (elles datent toutes du 18 juin).

 

 

 

27 Août 2013 | les Echos

 

Un mois avant de lancer sa 4G, Bouygues Telecom dévoile ses prix. Il faudra payer 10€ de plus pour accéder à la 4G avec 40% de couverture. Bouygues Telecom a toujours refusé de « brader » la 4G en la proposant pour un euro supplémentaire ce que fait Orange jusqu’à la fin de l’année. L’opérateur historique doit en théorie relever son tarif en janvier pour afficher une 4G « monétisée » 10€ de plus, mais y parviendra-t-il ? De son côté SFR a choisi  de ne pas faire payer de supplément pour la 4G et d’adopter une tarification fondée sur le volume de données plutôt que sur le débit. L’opérateur doit présenter sa nouvelle grille tarifaire en septembre.  Les marques à bas prix Sosh, Red et B&You sont pour l’instant privées de 4G. Mais rien n’est gravé dans le marbre.

 

 

 

28 Août 2013 | Les Echos

 

Mobiles : la guerre de la 4G est lancée à Paris. Les opérateurs rivalisent d’annonces, à un mois du lancement du réseau national de Bouygues.

 

 

 

28 Août 2013 |  Boursorama (source Reuters)

 

Neelie Kroes renonce à un projet qui aurait réduit les frais d’itinérance de 90%.

 

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>