foto2

Résultats 2016 d’Orange : Annonce d’une attribution d’actions gratuites aux salariés

Orange a publié le 23 février 2017 ses résultats pour l’exercice 2016.

Chiffres clés :

  • Chiffe d’affaires : 40,918 milliards d’euros (+0,6%)
  • EBITDA (ajusté)[1] : 12,682 milliards d’euros (+1,7%)
  • CAPEX : 6,971 milliards d’euros (+3%)
  • Résultat net (part du groupe) : 3,263 milliards d’euros (+305 millions par rapport à 2015)
  • Dette fin 2016 : 24,444 milliards d’euros
  • Dette nette/EBITDA : 1,93 (2,01 fin 2015)

Commentaires

Comme chaque année, l’AASGO fera une analyse approfondie des comptes d’Orange pour 2016.

On notera d’ores et déjà un redressement du chiffre d’affaires, d’ailleurs plus marqué au 4ème trimestre 2016 (+1%), et de l’EBITDA (+1,7%, mais +4,8% au T4 2016). Le redressement de la marge est une conséquence de celle du chiffre d’affaires, mais aussi de la baisse des charges.

La progression du chiffre d’affaires 2016 ne trouve pas encore sa source en France (-1% à 18,969 milliards d’euros), mais provient notamment de l’Espagne (+6% à 5,014 milliards d’euros) et dans une moindre mesure de l’Afrique Moyen Orient (+2,5% à 5,245 milliards d’euros)[2] et de l’Europe centrale (+1,9% à 1,648 milliard d’euros). En Pologne, le chiffre d’affaires a poursuivi son effritement (-2,5% à 2,644 milliards d’euros).

Côté Entreprises, la progression est légère pour le chiffre d’affaires (+0,7% à 6,398 milliards d’euros), mais importante pour l’EBITDA (+8% à 1,014 milliard d’euros).

Perspectives

Le groupe fait preuve de prudence en annonçant simplement que l’EBITDA de 2017 devrait être supérieur à celui de 2016 à base comparable. Les éventuelles acquisitions sont envisagées dans le cadre d’une politique « sélective, avec priorité aux zones existantes ». Au plan de la solidité financière, Orange précise que le ratio dette/EBITDA restera maintenu aux alentours de 2.

Preuve d’un certain optimiste, le groupe envisage de  relever à 0,65 euro le montant du dividende par action au titre de l’exercice en cours (0,60 euro proposé à la prochaine assemblée générale eu titre au titre de l’exercice 2016, avec versement d’un solde de 0,40 euro le 14 juin 2017). Un acompte de 0,25 euro sera versé en décembre 2017. Les actionnaires salariés du groupe (à travers le FCPE Cap’Orange et en direct profiteront de ce dividende.

Dans son communiqué, le conseil d’administration d’Orange conclut en précisant que ce relèvement du dividende s’inscrit dans le cadre de « la recherche permanente d’un bon équilibre entre le financement des investissements nécessaires au développement de l’activité du Groupe, le partage de la valeur avec les salariés, et la rémunération des actionnaires ».

Pour ce qui concerne spécifiquement les salariés, Stéphane Richard a annoncé une attribution d’actions gratuites avec acquisition définitive en 2020[3].

Cette attribution à tous les salariés répond à une demande de l’AASGO qui souhaite que, dès lors que les résultats sont attendus en progression sur les prochaines années, tous les salariés en tirent profit à travers le dividende, mais aussi à travers la valeur de l’action. Une attribution égalitaire d’actions gratuites (au moins en France) exclut tout risque de perte et fait profiter pleinement ses bénéficiaires de la performance de l’action à l’issue de la période de conservation.

L’AASGO analysera cette attribution quand les modalités détaillées seront connues et détaillera le régime fiscal et social pour les bénéficiaires en France (application de la loi Macron).

 

[1] Marge brute (chiffre d’affaires moins charges d’exploitation)

[2] L’EBITDA est cependant en baisse (-1% à 1,658 milliard d’euros) notamment à cause de la dévaluation de la livre égyptienne.

[3] Cette attribution devra être autorisée par une résolution votée lors de la prochaine assemblée générale.