deloitte-logo-300x103

Rester maître du destin de l’entreprise, une étude de Deloitte – janvier 2019

ASSEMBLÉES GÉNÉRALES : MIEUX ÉCOUTER LES ACTIONNAIRES

dav

En synthèse : rester maître du destin de l’entreprise ! L’AASGO a fait une lecture de l’étude Deloitte. Elle donne un bon éclairage sur un mouvement de fond qui met la pression sur les grandes entreprises avec l’objectif de les rendre plus performantes.

Cette étude récente faite par un cabinet d’audit international de premier plan sur un phénomène important, renforce la nécessité d’un actionnariat salarié fort pour résister, si besoin, à des mesures que nous jugerions non favorables aux salariés.

Par son indépendance et sa capacité à suivre les sujets majeurs concernant l’évolution des stratégies d’investisseurs, l’AASGO reste attentive à ces bouleversements possibles et défend l’intérêt de ses adhérents et des actionnaires salariés.

Notre détermination à faire progresser l’actionnariat salarié au sein d’Orange est un puissant moteur de notre action !

 

 

Quelques mots de décryptage sur l’étude :

  • le constat : le phénomène des fonds d’investissement activistes est passé d’une tendance américaine à un « phénomène mondial » qui touche l’Europe (récemment : Telecom Italia, Pernod-Ricard)
  • les fonds passent au peigne fin le « fonctionnement du Conseil d’Administration, les décisions stratégiques, la performance opérationnelle, l’offre commerciale, les investissements »… Et ensuite proposent des « mesures concrètes visant à améliorer le rendement pour l’actionnaire »
  • l’étude ne donne pas d’avis sur les « mérites et les défauts » des fonds activistes
  • les fonds activistes peuvent « solliciter d’autres fonds plus passifs » qui apportent néanmoins leur soutien (effet « side car »)
  • l’étude fournit une « grille d’auto-évaluation » qui reprend les 9 critères qu’utilisent ces fonds pour « pointer les faiblesses et les opportunités restées inexploitées ».

 

 

Si les fonds d’investissement activistes opèrent sur le marché depuis déjà longtemps,ils deviennent à présent des acteurs incontournables à cause de la combinaison d’un environnement réglementaire favorable et de l’abondance des liquidités à investir. Ils sont mieux préparés que jamais : plus de fonds à déployer, plus de ressources engagées pour effectuer des analyses sophistiquées pour maximiser les chances d’aboutissement de leurs campagnes et des stratégies plus affûtées qui exploitent la moindre faiblesse dans la structure de la société ciblée. De plus, ils courtisent et influencent en amont les actionnaires passifs afin qu’ils votent les décisions-clés en faveur de leur projet le moment venu.

 

 

L’étude de Deloitte, fait le point en 28 pages : rester maitre du destin de l’entreprise

  • Première partie Perspectives actuelles sur les fonds  activistes
  • Deuxième partie L’approche pratique et l’état d’esprit  des fonds activistes
  • Troisième partie Comment être votre propre activiste :  une auto-évaluation rigoureuse
  • Conclusion
  • Contacts

 

 

***

 L’étude est téléchargeable en consultation en cliquant ici

 

***

 

A propos de Deloitte : Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL), société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. DTTL (ou « Deloitte Global ») ne fournit pas de services à des clients. Pour en savoir plus sur notre réseau global de firmes membres : www.deloitte.com/about.