Orange s’allie avec Canal+ dans les contenus

Les deux groupes vont fusionner le bouquet Orange cinéma séries et TPS Star

Après les déclarations faites en 2010 par Stéphane Richard remettant en cause la stratégie de contenu de France Télécom, les professionnels du secteur se demandaient ce qu’il allait advenir du bouquet de chaînes cinéma de l’opérateur (Orange cinéma séries). Depuis le 19 janvier dernier, la situation s’est enfin éclaircie puisque France Télécom a annoncé la création d’une co-entreprise avec Canal + pour fusionner Orange cinéma series et TPS Star.

La nouvelle entitée, baptisée Orange ciné star, sera une chaîne premium qui proposera des programmes de première exclusivité, essentiellement de cinéma et des séries. Distribuée sur les réseaux d’Orange et de CANALSAT, la chaîne sera également disponible auprès de tous les opérateurs qui le souhaitent sur l’ensemble des réseaux (TNT, câble, DSL…).

Dans le cadre de leur projet, Orange et CANAL+ prévoient également de :
                        maintenir les 4 autres chaînes d’Orange cinéma séries dans la continuité de la ligne éditoriale existante et avec leurs noms actuels (Orange ciné happy, Orange ciné choc, Orange ciné novo, Orange ciné géants) et les distribueraient sur leurs réseaux respectifs
respecter leurs engagements en faveur de la création, notamment française,
assurer la pérennité de l’emploi pour l’ensemble des équipes éditoriales ou techniques d’Orange dédiées au bouquet.

Pour les analystes, ce mariage entre Orange et TPS devrait permettre aux deux protagonistes de réduire significativement leurs pertes respectives, tout en espérant même atteindre, à moyen terme, l’équilibre financier. C’est en tout cas ce qu’ont laissés entendre Stéphane Richard, le directeur général d’Orange et Bertrand Meheut, le président du groupe Canal + en présentant le contenu de l’accord : Orange ciné séries apporte ses presque 500 000 abonnés à TPS Star qui revendique près de 600 000 clients, alors que le coût de la grille de la nouvelle chaîne sera de 100 millions d’euros (là où les deux chaînes dépensaient chacune 80 millions),Enfin, les deux groupes se partagent, à parité, le capital de la nouvelle chaîne, dont le prix d’abonnement devrait être fixé entre 10 et 15 euros.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>