Le 5 juin, l’Assemblée Générale de France Telecom se réunit au Palais des Congrès, à Paris : l’occasion pour l’AFTAS de réclamer une réforme de la gouvernance du FCPE « France Télécom Actions »

Paris, le 31 Mai 2012 – L’AFTAS demande l’élection des membres du conseil de surveillance du FCPE «France Télécom Actions », par les porteurs de parts

Le fonds commun de placement d’entreprise (FCPE) « France Télécom Actions » détient plus de 3% du capital du Groupe France Télécom. L’AFTAS demande à la direction de France Télécom, de rechercher, en concertation avec les parties prenantes, une évolution de la représentation du fonds « France Télécom Actions » basée sur l’élection totale ou partielle de ses membres par les porteurs de parts.

« Cette nouvelle disposition permettrait au Groupe de se conformer à la directive européenne 2007/36 et de mettre en place une gouvernance démocratique, comme cela est le cas de la majorité des grandes entreprises disposant d’un actionnariat salarié significatif », explique explique Thierry FEURGARD, le président de l’AFTAS.

L’AFTAS propose que :

- les représentants des porteurs de parts dans le conseil de surveillance du FCPE « France Télécom Actions » soient élus par les porteurs de parts, disposant chacun d’un nombre de voix égal au nombre de parts détenues,

- le président du conseil de surveillance soit choisi par le conseil parmi ces membres élus,

- l’élection soit effectuée au scrutin proportionnel.

Le sujet sera abordé au moment de l’Assemblée Générale mardi prochain …