FT: accord social pour les séniors

France Télécom a signé un accord qui vise à favoriser le maintien et l’accès à l’emploi des séniors.

France Télécom a signé jeudi 25 novembre un accord sur l’emploi des séniors et les mesures en faveur des deuxièmes parties de carrières, concernant ses collaborateurs en France. L’accord a été conclu avec les syndicats représentant 68% des suffrages exprimés lors des dernières élections professionnelles (CFDT, CFTC, CGT et FO) et s’applique à compter du 1er janvier 2010. Prévu pour une durée de trois ans (de 2010 à 2012), il s’appliquera à l’ensemble des personnels, quel que soit leur statut, dans toutes les sociétés françaises du groupe dont France Télécom SA détient directement ou indirectement au moins 50% du capital.

Le plan prévoit des actions concrètes pour favoriser le maintien et l’accès à l’emploi des séniors, pour valoriser leur expérience et la transmission des savoirs, et pour accompagner et aménager les fins de carrière (voir ci-dessous pour plus de détails). Le coût global est évalué par France Télécom à 700 millions d’euros,  dont 600 millions seront provisionnés dans les comptes du quatrième trimestre 2009, et le solde sera réparti entre 2010 et 2011. L’impact de ce dispositif sur les cash-flows du groupe est neutre en prenant en compte les recrutements complémentaires sur lesquels le groupe s’est engagé. Selon France Télécom, sur les 14 000 salariés concernés par ce plan, quelque 10 000 d’entre eux pourraient en bénéficier. Ce dispositif ne modifie pas les objectifs financiers de France Télécom-Orange.

                                                Principaux éléments de l’accord

-         Possibilité de à travailler à mi-temps pendant 3 ans avant la retraite à partir de 57 ans en étant payé 80% de son salaire brut ; le salarié pourra partir plus tôt à la retraite en étant payé moins : 6 mois plus tôt en ne touchant que 75%, un an plus tôt en ne touchant que 70% et 18 mois plus tôt en ne percevant que 65% ; dans tous les cas l’entreprise continuera à cotiser sur la base de 100% du salaire brut pour que le salarié touche le moment venu sa retraite à taux plein ;

-         Pour les séniors restant à 100% de leur temps, l’entreprise s’engage à donner des perspectives de carrière, un égal accès aux promotions et à promouvoir le tutorat : chaque sénior à temps plein pourra utiliser 30% de son temps de travail à transmettre son savoir à des jeunes.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>