France Télécom dépasse les 200 millions d’abonnés

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre a progressé de 1,1% à 11,6 milliards d’euros. L’activité est stimulée par la nouvelle offre Quadruple Play

Dans un environnement toujours aussi concurrentiel, l’opérateur historique peut se réjouir des résultats enregistrés lors du troisième trimestre 2010. En effet, le chiffre d’affaires ressort en hausse de 1,1% (hors impacts réglementaires ) à 11,6 milliards d’euros tandis que l’Ebitda (excédent brut d’exploitation) se monte à 4,2 milliards d’euros . A titre de comparaison, le chiffre d’affaires n’avait progressé que de 0,3% au trimestre précédent.

Mais surtout pour la première fois, France Télécom a dépassé la barre des 200 millions de clients. 203,4 millions exactement soit une progression de 5,1% sur un an. Cependant, au-delà des chiffres, c’est le dynamisme général de l’activité qui est à souligner :  les services mobiles connaissent une croissance de 8% sur un an et les ventes nettes mobiles (forfaits & cartes prépayées) ont été multipliées par trois en un trimestre surtout grâce au développement des opérations en Afrique et au Moyen-Orient, notamment en Égypte. Par ailleurs, la part  de conquête ADSL en France est estimée à 32,8% au 3ème trimestre contre 15,5% au 2ème trimestre. Cette croissance est liée au succès del’offre Orange Open (offre quadruple Play) qui a séduit 99 000 clients. C’est largement plus que les estimations de l’opérateur. Même si pour le moment, celui ci ne veut pas trop crier victoire du fait que l’autorité de la concurrence a fait savoir qu’elle avait ouvert une enquête formelle visant cette offre, pour déterminer si elle représentait d’éventuels risques pour la concurrence.

Parmi les autres points toujours délicats, il faut noter un environnement qui reste difficile en Pologne et en Espagne et une poursuite du recul du chiffre d’affaires de la division Entreprises qui sur les neuf premiers mois de l’année enregistre une baisse de 5,2%. Dans ce contexte néanmoins favorable le groupe a réaffirmé son engagement de verser à ses actionnaires un dividende de 1,40 euro par action à l’issue des exercices 2010, 2011 et 2012.Le magazine Investir souligne que « A seulement 9,2 fois son résultat net 2010, la faiblesse du cours de France Télécom laisse peu de risque d’une perte de capital à moyen terme ». La bourse a plutôt bien réagit à ces annonces et vendredi 29 octobre, l’action France Télécom finissait à 17,2 euros, ne perdant plus que 0,95% depuis le début de l’année.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>