© David Morganti

Edito de Marc Maouche, président de l’AASGO

Bonne année, chers amis, cher(e)s collègues !

 

 

A l’heure où se posent bien des questions sur le modèle social, où tous les secteurs et entreprises sont secoués par la transformation digitale, il me semble que nous avons deux grandes raisons de satisfactions :

  • travailler pour un groupe solide, placé au cœur de l’innovation qui sait souder ses équipes dans un projet d’entreprise cohérent et porteur d’avenir ; le cours de bourse est certes encore sous-évalué, mais nos fondamentaux sont solides, le contrat social non entamé ; les compétences du groupe, de nos dirigeants et des collaborateurs/trices sont fortes, tous nos métiers évoluent en permanence dans un contexte mondial plus que concurrentiel, nous sommes armés pour l’affronter …
  • et deuxièmement, être en tant qu’actionnaires-salariés, dépositaires ensemble d’un pouvoir d’action réel. Certes, là encore, nous appelons de nos vœux en cette nouvelle année que des opérations soient réalisées par l’entreprise pour monter la part des salariés au capital : des offres d’achats d’actions abondées par le groupe ont été faites par le passé, elles pourraient à nouveau être proposées et permettre aux salariés volontaristes de se porter acquéreurs d’actions dans des conditions avantageuses. Mais, à l’heure qu’il est, nous disposons déjà tous ensemble de 10% de droits de votes aux AG d’Orange, ce qui nous permet de jouer un rôle réel, de proposition et de contrôle.

 

Etre adhérent de l’AASGO, rappelons-le encore une fois, nous permet une vision éclairée sur la stratégie du groupe, nous intéresse à ses enjeux d’une façon toute particulière car nous nous sommes impliqués, parties prenantes. En effet, la représentation de l’AASGO dans deux instances majeures – le conseil d’administration du groupe avec Luc Marino, et le Fonds Commun De Placement Orange avec la présidence de Nadia Zakcalvet -, nous dotent de véritables pouvoirs d’actions. Etre acteur des décisions dans un monde qui s’invente et se construit, cela change tout.

 

Avançons avec détermination dans cette nouvelle année 2019, qui sera sans aucun une année de jonction vers un nouveau monde.

 

 

Marc Maouche,

Président de l’AASGO