Didier Lombard quitte définitivement France Télécom

Face à la polémique, il préfère renoncer à son poste de conseiller.

Finalement, la polémique aura eu raison de Didier Lombard. Le 23 février, ce dernier avait en effet remis son mandat au conseil d’administration de France Télécom mais il devait rester dans l’entreprise en tant que conseiller spécial sur les orientations stratégiques.

Mais cette déclaration avait provoqué un véritable tollé médiatique, les syndicats l’accusant de conserver un poste dans l’entreprise pour pouvoir toucher ses stock-options tandis que le ministre du Travail, Xavier Bertrand et la patronne du Medef, Laurence Parisot, appelaient à son départ définitif.

C’est chose faite depuis le 2 mars. Dans un message envoyé aux collaborateurs de France Télécom et à la presse, Didier Lombard explique sa décision :

« Dans l’intérêt de France Télécom, entreprise à laquelle j’ai consacré la plus grande partie de ma vie professionnelle, j’ai décidé de renoncer aujourd’hui aux fonctions de Conseiller qui m’ont été proposées lorsque j’ai remis mon mandat de Président du Conseil d’Administration, et de quitter l’entreprise. Je tiens, à cet instant, à remercier tous les salariés de France Télécom qui ont permis à ce Groupe de devenir une entreprise saine et dynamique dont l’avenir est riche de potentialités. Dans ce monde en pleine mutation, je suis persuadé que le tournant qui a été pris il y a quelques années a été le bon. Je regrette les souffrances et sans doute aussi les incompréhensions liées au besoin impérieux de changements« .

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>