actu

Revue de presse Septembre 2016

Par Bernard MALTESTE

 

1-Réseaux, sécurité des données 

30/8 Le Monde

La nouvelle guerre de l’Internet. Réseaux pour objets connectés : trois standards en compétition.

LoRa : technologie adoptée par 50 opérateurs dans le monde, disponible en France en 2017 par Orange et Bouygues Telecom, forfait annuel par objet à partir de quelques €, point fort : standard compatible avec de multiples réseaux.

Sigfox : technologie  développée par la start-up éponyme, disponible en France et dans 21 autres pays, forfait annuel idem LoRa, point fort : un futur réseau unique sur toute la planète.

NB-IOT : évolution technique des réseaux mobiles actuels, disponibilité en Europe en 2017 ou 2018, coût du forfait annuel inconnu pour l’instant, point fort : standard normalisé par l’industrie des télécoms.

Explosion du nombre d’objets connectés, évolution dans le monde en milliards : 2014 (3,8), 2015 (4,9), 2016 (6,4), 2020 (20,8).

2 & 3/9 Les Echos

Les pylônes de RTE vont accueillir plus d’antennes de téléphonie mobile.

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

14/9 Les Echos

Les industriels fourbissent leurs armes pour la 5G. Les standards de la future génération restent à définir. Bruxelles met la pression sur l’industrie des télécoms pour que l’Europe ne soit pas distancée dans cette course technologique. La 5G pourquoi faire ? Débit : multigigabit/s  contre des centaines de mégabits pour la 4G, temps de latence réduit, exploitation de fréquences plus hautes au-delà du GHz, objets connectés, voitures connectées, médecine, robotique…

15/9 Les Echos

Bruxelles prêt à réduire le degré de réglementation des opérateurs en favorisant notamment le co-investissement dans la fibre. La Commission  veut faire entrer l’Europe dans « l’ère du gigabit ». C’est plutôt une bonne nouvelle pour Orange, cf. la déclaration de P. Louette : «  ceux qui investissent doivent pouvoir avoir des avantages ».

16 & 17/9 Les Echos

En vente à compter de ce vendredi, l’iPhone 7 est déjà plébiscité. Aux Etats-Unis comme en France, les précommandes battent des records. Pour Fabienne Dulac, Apple joue sur 3 leviers pour attirer à coup sûr le consommateur : fonctionnalités, performance et esthétisme ; Orange va proposer pour la première fois la voix sur wi-fi avec les iPhone 6 et 7 et offrir 100€ en plus de la reprise de l’ancien appareil. Le lancement d’une nouvelle génération d’iPhone est l’occasion de vendre de nouveaux forfaits, potentiellement plus riches en data, et donc plus chers. SFR lance une offre de location  qui permet de renouveler son mobile tous les ans. Ce type d’offre est très répandu aux Etats-Unis, mais SFR est le premier à le faire en France.

19/9 Les Echos

Le transport aérien européen se met à l’heure d’Internet. Dans les trains et le métro parisien Internet passe par la 3G et la 4G. La SNCF assure que 90% des « trains du quotidien » seront couverts à l’horizon 2020.

21/9 Les Echos

La fibre optique arrive enfin à Versailles (Orange) et concernera aussi plusieurs communes voisines, membres de la Communauté d’agglomération Versailles Grand Parc.

 

 

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

6/9 Les Echos

Bouygues Telecom accuse Free et Orange d’entente. L’opérateur a déposé une plainte devant l’Autorité de la Concurrence (prolongation de l’accord d’itinérance).

12/9 Les Echos

Frais d’itinérance : Bruxelles recule pour mieux sauter. Face aux critiques, Jean-Claude Juncker a ordonné à ses services de revoir leur copie. La fin des frais d’itinérance sera bien effective en juin 2017 promet-il (data, appels et sms).

15/9 Les Echos

Le plan de Bruxelles pour réguler Skype et WhatsApp. La Commission a dévoilé un vaste projet de refonte des règles européennes encadrant les télécoms, mettant la pression sur certains acteurs. Des obligations des opérateurs seraient étendues aux services numériques : « un terrain de jeu équitable »..

19/9 Les Echos

L’Arcep tacle Orange et SFR sur leur couverture mobile en 2G. Amendes symboliques de 27000€ pour Orange et de 380000€ pour SFR. Le sujet de la couverture du territoire est très politique.

Branle-bas de combat des opérateurs télécoms face à TF1 qui veut leur faire payer sa distribution.

29/9 Les Echos

Bruno Lasserre quitte son fauteuil de président de l’Autorité de la Concurrence après douze années passées à « bousculer l’ordre établi ». Il rejoint le Conseil d’Etat et serait  remplacé par Isabelle de Silva. Dans les télécoms, le domaine de prédilection de B. Lasserre, l’Autorité devra boucler certaines affaires d’ici la fin de l’année. La plus sensible concerne SFR : P. Drahi a t’il commencé à travailler chez l’opérateur sans le feu vert de l’Autorité ? Un nouveau schéma faisant disparaître l’un des quatre opérateurs du marché pourrait surgir !

1/10 Le monde

La tutelle d’Internet en passe d’échapper aux Etats-Unis. L’Icann devrait adopter une gouvernance internationale une bonne nouvelle pour  le patron de l’Afnic (Association française pour le nommage internet  chargée de la gestion du  « .fr ». Les républicains américains sont partis en croisade contre le projet y compris D. Trump.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

2 & 3/9 Les Echos

Free obtient le feu vert pour s’implanter en Italie. Bruxelles a autorisé la fusion entre les opérateurs italiens Wind et H3G, ouvrant la voie à l’arrivée de Free dans la péninsule.

26/9 Les Echos

SFR mise sur sa nouvelle stratégie mariant les télécoms et les médias pour se relancer. Il continue à perdre des abonnés, après avoir vu partir un million de clients l’an passé.  1/3 des effectifs doit disparaître à terme chez l’opérateur. Pour le DG : «  La réduction des coûts n’est pas tout ». SFR doit investir 2 milliards par an sur la période 2017/2019.

 

28/9 Les Echos

Free intègre CanalSat dans ses offres pour 2€ de plus. Donc pour 39,99€/mois, les abonnés au forfait Freebox Revolution pourront jouir de 50 chaînes présentes dans le bouquet (dont 25 exclusives).

 

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

31/8 Les Echos

Neutralité du Net : l’Europe valide. L’Arcep pourra surveiller les pratiques des opérateurs en matière de gestion du trafic internet. Le Berec, l’organisme qui coiffe les régulateurs européens des télécoms,  a présenté la dernière version des lignes directrices  qui serviront à appliquer la loi  votée en novembre par le Parlement européen  dans les différents pays.  Les opérateurs plaidaient pour une application moins stricte Orange avait publié un texte « Manifesto 5G ». Aucune modification majeure allant dans le sens souhaité par les opérateurs. Les opérateurs pourront proposer des services spécialisés en utilisant des capacités de réseaux dédiées à la condition qu’ils soient jugés «objectivement nécessaires ».

 

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

1/9 Les Echos

Bouygues Telecom et Free continuent de profiter des errements de SFR (gains de nombreux abonnés). Free a récupéré la deuxième place devant SFR dans  l’internet fixe.

Nombre d’abonnés en France en millions  Juin 2015/ Juin 2016 ( Total, Fixe, Mobile) : Orange T : 43,8/45, F : 16,3/16,1, M : 27,5/29 ; SFR T :23,9/22,9, F :6,4/6,2, M :17,5/16,6 ; Free : T : 16,9/18,3, F :6/6,3, M :10,9/12,1 ; Bouygues Telecom : T :14/15,3, F :2,6/2,9, M :11,4/12,4.

2&3/9 Les Echos

Orange prêt à mettre un pied  dans les télécoms en Iran. Le groupe discute avec le numéro un du mobile iranien, MCI, pour des coopérations techniques et commerciales. Un marché iranien plus ouvert, mais très difficile.

5/9 Les Echos

Orange Bank se met en ordre de marche. La future Orange Bank : une entité détentrice d’un agrément bancaire détenue via un holding détenu à 65% par Orange et 35% par Groupama. Marques : Groupama France, Orange Bank France, Orange Bank Espagne, Orange Bank Belgique ; Réseaux : Réseau Groupama, Réseau Gan, Réseau Orange France, Réseau Orange Espagne, Réseau Orange Belgique. Infrastructure opérationnelle commune : (IT, Middle-office, Back-office, support. Côté distribution, l’offre sera disponible sous la marque Groupama Banque dans les réseaux Groupama et Gan et sous la marque Orange Bank dans ses boutiques (140 à l’ouverture).

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

1/9 Les Echos

Les résultats du CAC 40 bondissent de plus de 10% au S1. Les 38 entreprises du CAC 40 ayant présenté leurs semestriels ont dégagé 42,3 milliards de profits. Les marges se redressent nettement. Résultats d’Orange au S1 en millions d’€ (variation sur 1 an) : 3168  (+188,3%).

6/9 Les Echos

Patrick Drahi achève l’absorption de SFR par Altice (offre d’échange sur les 22,25% de SFR) et réinternalise une partie de la maintenance des réseaux et la relation client.

L’opportunisme d’Altice pour racheter le solde de SFR plaît moyennement à la Bourse.

28/9 Les Echos

Relèvement de la recommandation du Crédit Suisse pour l’action Orange à « superformer ».

 

8-Divers

4/9 Le Parisien

Attention aux arnaques téléphoniques :

–  SMS ou appel suspect  le signaler au 33700 (plateforme opérateurs ou Pharos de la police judiciaire ( www.internet-signalement.gouv.fr).

–  Escroquerie ? Appeler « Info escroquerie » au 0811020217 (coût appel local). Toutes les informations sont aussi  sur .economie.gouv.fr.

13/9 Les Echos

Le ministère du Travail présentera le 20 octobre un guide du fait religieux en entreprises (réponses à des cas concrets).

19/9 Les Echos Business

Orange promet une charge de travail adaptée. Anticipant les futures réductions d’effectifs, l’opérateur s’engage à mesurer la charge de travail afin de redimensionner les équipes selon l’activité. L’opération pilotée par le nouveau DRH, Jérôme Barré, démarre ce mois-ci.

23/9 Le Monde

Pour l’Institut Randstad et  l’Observatoire du Fait Religieux en Entreprise  (interrogation en ligne de 1405 managers au 2°T) la religion est plus présente au travail mais les situations « bloquantes » seraient minoritaires. Pour Les Echos Business du 19/9 : les managers doivent gérer. Dans un contexte sensible, selon que leur secteur relève du public ou du privé, dirigeants et managers tentent de faire face au fait religieux avec tact et mesure.

29/9 Le Monde regards collectifs de RH sur la transformation digitale  (Diateino).

RH&Digital a sorti un manuel destiné aux DRH pour la transformation numérique des entreprises intitulé RH&Digital :

30/9 le Monde

En Israël, le mea culpa du patron d’Orange qui avait dit en 2015 en Egypte vouloir rompre avec l’opérateur israëlien Partner Communications. Stéphane Richard a participé au festival de l’innovation de Tel Aviv. Orange Digital Ventures vient de prendre une participation dans une start-up locale Secbi.

 

actu

Revue de presse Juillet-août 2016

Par Bernard MALTESTE

 

1-Réseaux, sécurité des données 

21/7 Les Echos

Fibre optique : mariage de réseaux. Les deux réseaux d’initiative publique Covage et Tutor se rapprochent. Le nouvel ensemble couvrirait un potentiel de 1,3 million de logements ou entreprises en fibre. Il faut le feu vert des collectivités territoriales et de Bercy.

1/7 Les Echos

Le marché français des «  tower companies » en pleine mutation. Les transactions se multiplient dans le secteur des infrastructures réseaux, tiré par les besoins croissants des télécoms. Plutôt que de déployer leurs propres pylônes, les telcos auraient désormais tendance à passer par les infrastructures des « towerco ».

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

29/6 Le Monde

Le paiement mobile à la traîne aux Etats-Unis  (échec cuisant). En 2015 les trois principaux opérateurs mobiles américains avaient été aussi en échec.

12/7 Les Echos

Paiement : les opérateurs télécoms unissent leurs forces. Orange, SFR et Bouygues Telecom s’allient avec Oberthur technologies. Leur plate-forme commune facilitera la dématérialisation des cartes bancaires dans la carte SIM. Leur objectif est de ne pas rester en périphérie d’un marché prometteur.

20/7 Le Monde

Apple passe à l’offensive sur le marché du paiement mobile en France. Avec Apple Pay, lancé en France le 19 juillet, le groupe espère doper ses ventes de téléphones. Seuls les modèles d’iPhone les plus récents et l’Apple Watch sont compatibles.

26/7 Les Echos

Orange et Canal+ s’associent pour une offre commune « fibre » incluant les chaînes du bouquet Canalsat d’ici la fin de l’année. D’autres initiatives devraient suivre.

3/8 Les Echos

Samsung défie Apple avec son nouveau smartphone géant Galaxy Note 7.

4/8 Les Echos

Les contradictions de l’Etat mettent Orange à rude épreuve. Les représentants de l’actionnaire public n’ont pas voté pour Orange Bank. Un jour l’Etat défend l’emploi, puis ses intérêts patrimoniaux ou le consommateur. Quand il n’est pas guidé par des préoccupations politiques…

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

1/7 Le Monde

« Les opérateurs doivent casser leur tirelire ». Sébastien Soriano incite Orange, Free, SFR et Bouygues à investir plus. La France est mal classée au niveau européen : elle est à la 24° place dans la 4G et à la 29° dans le haut débit. « Orange est une locomotive et nous ne voulons pas la freiner. En revanche, nous ne voulons pas de monopole.

Bouygues Telecom juge que le contrat d’itinérance Orange-Free a favorisé Free lui permettant de pratiquer des prix bas et faussant la concurrence (contentieux entre l’ARCEP et Bouygues).

4/7 Les Echos

Le paysage français des télécoms s’apprête à changer d’ère. La fin des contrats d’itinérance mobile, entre Free et Orange (fin 2020) et entre SFR et Bouygues Telecom (fin 2018)  est désormais actée.

Fibre : inquiétudes sur le leadership d’Orange.

L’ARCEP bientôt dotée d’un pouvoir de perquisition (loi « République numérique »).

 

22 & 23/7 Les Echos

Fibre : le régulateur veut plus de concurrence. L’ARCEP veut donner les moyens aux concurrents d’Orange de mieux  rivaliser avec lui.

27/7 Les Echos

L’ARCEP met en demeure Orange de respecter ses obligations « de non-discrimination et de transparence » en matière d’accès à ses infrastructures de génie civil.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias

6/7 Les Echos

A l’étroit sur le marché français, Iliad investit 1,45 milliards d’€ en Italie. Depuis le 30/3/16

(abandon du mariage Orange-Bouygues Telecom) l’action a perdu 25%.

Bruno Lasserre a largement contribué à empêcher le mariage Orange-Bouygues.

 

5-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

27/7 Les Echos

Orange déçoit au deuxième trimestre. Les revenus reculent malgré une bonne performance en matière de conquête d’abonnés. L’Ebitda retraité d’Orange : S1 2015 en données historiques : 5,79 Milliards d’€ (à base comparable 5,95 Milliards d’€), S1 2016 : 5,91 Milliards d’€.

 

 

6-Divers

27/6 Les Echos

Valls refuse de soutenir l’accord atlantique de libre-échange.

29/6 Le Monde

La solidité juridique de la taxe sur les dividendes en question. Saisi de plusieurs recours en contentieux, le Conseil d’Etat a demandé son avis à la Cour de justice de l’Union européenne. Depuis 4 ans, les grandes entreprises reviennent régulièrement à la charge contre cet impôt (AFEP).

7/7 Les Echos

Orange conclut un accord sur la charge de travail face aux baisses d’effectifs.  Orange souhaite garantir une charge de travail adaptée à ses 96000 salariés. Le groupe a prévu près de 25000 départs à la retraite entre 2015 et 2020, la plupart non remplacés.

8/7 Le Monde

Suicides à France Télécom : le procès se rapproche. Le parquet demande le renvoi de 7 dirigeants, dont Didier Lombard, devant le tribunal correctionnel.

13 & 14/7 Les Echos

Orange garde la palme du meilleur réseau mobile sur un marché inégal. Selon une étude de l’ARCEP, Bouygues Telecom et SFR sont au coude-à-coude, alors que Free demeure bon dernier. Le gendarme des télécoms alerte sur le déséquilibre entre la couverture mobile à la ville et à la campagne.

Bouygues Telecom renforce sa présence en Corse grâce à la mutualisation des réseaux avec SFR.

14 & 15/7 Le Monde

Le syndicat des télécoms américain se range derrière Hillary Clinton.

15 & 16/7 Les Echos

4G : la RATP veut accélérer. L’ARCEP et la RATP ont signé un partenariat. La couverture intégrale du réseau parisien en 3G et 4G reste prévue pour fin 2017. La RATP dispose d’un opérateur maison, Telcité, qui déploie la fibre sous terre et avec lequel tous les opérateurs travaillent.

20/7 Le Monde

La BCE rachète les dettes du CAC 40. Dans le détail, la BCE a ciblé une bonne partie du CAC 40 dont Orange.

23/7 Le Monde

TF1 réclame 100 millions d’€ aux opérateurs. TF1 sous couvert de proposer de nouveaux services réclamerait dix fois plus qu’actuellement, menaçant en cas de refus de leur retirer la rediffusion de la Une.

26/7 Les Echos

Apple franchit la barre du milliard d’iPhone vendus, moins de 10 ans après la vente du premier modèle.

28/7 Les Echos

Marseille nouveau hub des liaisons câblées sous-marines. Plusieurs liaisons fibrées vont relier l’Europe à l’Asie via Marseille. L’écosystème digital se frotte les mains.

Telecom Italia gagne près de 8% après des résultats meilleurs qu’attendus.

1/8 Les Echos

Amundi dépasse les 1000 milliards d’€ d’encours sous gestion. La société de gestion a essentiellement collecté en Asie.

3/8 Les Echos

Les banques accélèrent leurs efforts pour développer leurs efforts pour développer leurs applis mobiles. Alors que le mobile est incontournable dans la relation bancaire, les établissements musclent les services de leurs applications. Selon Forrester, les acteurs australiens, canadiens et turcs sont les plus innovants.

5 & 6/8 Les Echos

La suppression des effectifs chez SFR (1/3) vont coûter de 600 à 800 millions.

 

 

actu

REVUE DE PRESSE JUIN 2016

Par Bernard MALTESTE

1-Réseaux, sécurité des données 

1/6 Les Echos

Les géants du web se lancent à la conquête des fonds  marins. Les projets de câbles sous-marins se multiplient. Pour un analyste, il devient plus rentable d’investir dans la construction et la pose de câbles que de passer par ceux des opérateurs un réseau.

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

2/6 Les Echos

Les mobiles seront dépassés  (supplantés) par les objets connectés dès 2018 d’après un rapport Ericsson sur la mobilité.

3&4/6 Les Echos

SFR accélère dans la 4G depuis quelques mois.

15/6 Le Monde

Adoption du système de paiement Apple Pay par Orange pour ses clients détenteurs d’iPhone comme Carrefour, Caisses d’Epargne et Banques Populaires.

15/6 Les Echos

Apple Pay relance la compétition entre réseaux de paiement en France. L’adoption par le poids lourd de la banque de détail en France (BPCE) est un « gros choc pour le secteur bancaire » estime un professionnel du secteur.

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

3&4/6 Les Echos

L’alliance Bouygues Telecom-Telefonica (scellée en 2015) séduit les multinationales (coentreprise de services de télécommunications ( Telefonica Business Solutions France).  Objectif : bousculer le marché des entreprises.

9/6 Le Monde

L’Agence du numérique officiellement lancée en France. Elle est chargée de regrouper les missions de l’Etat dans l’accompagnement de la transition numérique, avec la mission French Tech, le plan France très haut débit et le programme « société numérique ».

17/6 Le Monde

Pour Free, la vie sans Orange commencera à la fin de l’année 2020. Les deux opérateurs ont conclu un accord, sous la pression de l’ARCEP, mercredi 15 juin, prévoyant une extinction progressive de leur contrat d’itinérance pour les réseaux 2G et 3G, à partir de 2017. Recours possible de la part de Bouygues Telecom.

23/6 Les Echos

Menaces sur l’emploi chez  SFR. Patrick Drahi estime que l’entreprise est en « sureffectif ». Il a signé un accord de garantie de l’emploi jusqu’en juillet 2017.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

10&11/6 Les Echos

L’Autorité de la concurrence a refusé le projet d’accord entre Canal et BeIN.

23/6 Les Echos

Xavier Niel mise 5 millions d’€ dans la VoD pour mobile.

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

 

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

 6/6 Les Echos

La monétisation de la 4G reste un défi pour les opérateurs. En Europe, la tendance est au gonflement des offres data, mais sans hausse de prix. Au premier trimestre  les 50 premiers opérateurs ont affiché une baisse  de 0,5% de leur CA mobile. Les opérateurs testent les consommateurs. Offrir ou ne pas offrir de la data en plus ? Pour un dirigeant d’opérateur français : « Ce n’est pas forcément une bonne idée d’offrir  trop de data dans les forfaits. On laisse à penser que la data ne vaut pas grand-chose …or il y a un réseau et des investissements derrière. Ce n’est pas rien ». Pour un consultant : « Gonfler les enveloppes data est plutôt une stratégie de conquête client ». Alors que la majorité des opérateurs européens ont basé leur modèle de monétisation sur le volume de data disponibles, en Finlande, le groupe Elisa facture la technologie et a enregistré une croissance de 8% avec seulement ¼  d’abonnés 4G.

9/6 Les Echos

Très haut débit : Orange joue donnant-donnant avec l’Etat. L’opérateur historique s’engage à accélérer la couverture fixe et mobile dans les zones rurales. En échange François Hollande a promis le maintien d’un cadre réglementaire et fiscal stable. François Hollande a déclaré que l’Etat est et restera au capital d’Orange, qu’un actionnariat public était nécessaire pour l’entreprise excluant toute ingérence.

16/6 Les Echos

Décryptage de Fabienne Schmitt : Leader en France, l’opérateur télécoms affirme vouloir jouer un rôle moteur dans la consolidation du secteur sur le vieux Continent. Un impératif pour résister aux incursions des GAFA sur ses marchés. Orange se rêve en grand d’Europe. L’Europe compte trois opérateurs dans le Top 10 mondial des télécoms, mais Orange n’en fait pas partie.  Chiffres clés d’Orange : CA 2015 40,236  milliards d’€ ( -0,1% / 2014), Ebitda 12,426 milliards d’€ (+ 0,1% /2014), clients : 252 millions dans le monde dont 20 millions d’abonnés 4G et 2,2 millions d’abonnés à la fibre, investissements 6,486 milliards d’€ ( + 9,3% sur un an) soit 16,1% de son CA, recherche et développement : 732 millions d’€, effectifs au 31 /3/16 : 155000 salariés dont 55000 en France.

16/6 Les Echos

Un litige s’immisce dans le rachat par Orange de Groupama Banque. Des actionnaires de l’opérateur  (Adeas et CFE-CGC) s’inquiètent d’un contentieux lié à Madoff chez Groupama Banque dont  le montant pourrait s’élever à 373 millions de dollars, montant supérieur à l’acquisition de 65% de Groupama Banque.  Le Groupe a précisé qu’il était prémuni contre ce risque de passif.

17&18/6 Les Echos

Avec Cablevision (17,7  milliards de dollars),  le rêve américain de Patrick Drahi change de dimension. Le pari d’Altice : réussir aux Etats-Unis pour revenir plus fort en Europe. Outre-Atlantique, où il y a une forte marge de progression, Altice sera presque aussi gros que dans l’Hexagone, une fois l’opération finalisée. Pour Patrick Drahi sa stratégie, c’est d’être numéro 1 ou numéro 2 dans chaque pays.

20/6 Les Echos

La guerre des prix monte d’un cran dans le mobile. Les opérateurs multiplient  les  promotions sur les forfaits sans engagement.

21/6 Les Echos

Orange cède sa participation dans Skyrock.

29/6 Les Echos

Radiographie financière des grands groupes cotés : le CA a baissé de 0,7% entre 2014 et 2015 ; leurs marges sont passées de 16% du CA à 14% et le résultat d’exploitation de 9% à 6%.

 

7-Tendance des marchés financiers, action Orange, actionnariat salarié

 

8-Divers

1/6 Les Echos

Amundi s’offre  un comité consultatif de personnalités (Jürgen Stark- ex BCE-, Maurice Levy  -Publicis-, Enrico Letta – ex premier ministre italien-) présidé par Hubert Védrine.

2/6 Les Echos

Xiaomi mise sur Microsoft pour percer à l’étranger. Il a vendu 70 millions de smartphones en 2015. L’entreprise a été créée en 2010 !

3&4/6 Les Echos

Le taïwanais ASUS se rêve en géant des smartphones.

8/6 Le Monde

Bruxelles veut sauver l’accord CETA avec le Canada  en contournant l’obstacle de la ratification par les parlements nationaux… pour préserver le libre-échange et ne pas hypothéquer le TTIP !!

9/6 Les Echos

Inauguration d’Orange Gardens à Châtillon par Stéphane Richard en présence du Président de la République. C’est un bâtiment de plus de 72000 m2 entièrement dédié à la recherche et à l’innovation.

13/6 Les Echos

Les retraites devraient être à nouveau gelées au 1° octobre. Le quasi gel depuis 3 ans et demi creuse l’écart avec les salaires dynamiques. Le gel des pensions contribue à l’amélioration de la santé financière de la branche retraite.

Patrick Drahi pactise avec Xavier Niel en Israel. L’opérateur Hot Mobile de Patrick Drahi va louer son réseau à Golan Telecom, propriété de Michael Golan et Xavier Niel. Xavier Niel possède 30% dans Golan Telecom qui compte 850000 abonnés … et affiche une dette de 150 millions d’€.

15/6 Le Monde

Avec LinkedIn, Microsoft étend sa toile sur les professionnels.

15/6 Les Echos

Apple ouvre grande les portes de son écosystème aux développeurs. Le Californien  mise sur des améliorations logicielles pour fidéliser ses clients et vendre plus de services sur iPhone.

CAC 40 : les dépréciations d’actifs redémarrent en France. La baisse des prix des matières premières a pesé lourd.

22/6 Le Monde

L’opérateur brésilien Oi se déclare en banqueroute (dette de 16,7 milliards d’€ ).

26/6 Le JDD

Irina Bokova, directrice de l’Unesco, candidate au poste de Secrétaire Générale de l’ONU soutenue par un comité de soutien français, dont Stéphane Richard.

30/6 Les Echos

La France donne le ton des relations entre  grands groupes et start-up. Pour François Hollande : « La France a ses licornes, mais c’est au niveau européen que nous devons nous organiser ». Air Liquide, Michelin, Orange, SNCF et total se sont associés autour de la mobilité durable en créant un fonds dédié. Pour David Barroux   «  Aucune grande entreprise ne sortira épargnée de ce tsunami digital ».

 

 

actu

REVUE DE PRESSE AVRIL 2016

Par Bernard MALTESTE

1-Réseaux, sécurité des données 

12/4 Les Echos

Qualité des réseaux : Orange en tête. Sans surprise, la première étude de Rootmetrics  (acteur américain) consacre l’opérateur historique à Paris, Lyon et Marseille. Free est bon dernier. Les critères pris en compte sont : performance globale, fiabilité du réseau, vitesse de téléchargement et d’envoi des fichiers, appels, SMS. L’étude révèle  en outre que Paris jouit d’une meilleure vitesse moyenne de téléchargement que des villes comme Madrid, Londres et encore plus loin New-York !

 

2-Très haut débit, 4G. High-tech: innovations, nouveaux usages

9/4 Les Echos

Un tiers des abonnés mobiles en France utilisent la 4G. Le nombre d’utilisateurs du très haut débit mobile a doublé en un an. Au T4 2015 on comptait 22 millions de cartes SIM 4G actives dans l’hexagone, soit 31% du parc total. Les  opérateurs ont mis les bouchées doubles. Bouygues Telecom et Orange couvrent respectivement 75%et 80% de la population. Free et SFR sont plus en retard (couverture des 2/3) mais ce sont eux qui allument le plus d’antennes par mois. Cependant cette couverture demeure inégale, avec de vraies carences en dehors des grandes zones urbaines.

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

5/4 Le Monde

Retour à la case départ dans les télécoms. L’échec de la fusion Orange-Bouygues Telecom place le secteur face à de nouveaux défis. Pour Sébastien Soriano : « Pour que le marché fonctionne à quatre, il faut  qu’ils arrêtent la guerre des prix. », avis partagé par Yves Gassot patron de l’Idate et même par Martin Bouygues : « La logique voudrait que les prix finissent par remonter ».  Par ailleurs le président de l’Arcep  indique : « Nous allons lancer le chantier de la régulation d’Orange sur le fixe, notamment de la fibre ». Contrairement à son  réseau de cuivre classique, le réseau fibre de l’opérateur historique est très peu régulé. Ses concurrents demandent à pouvoir y accéder.

21/4 Le Monde

SFR condamné à 15 millions d’€ d’amende par l’Autorité de la concurrence (non -respect d’engagements lors de la cession d’Outremer Telecom). SFR conteste la décision.

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

3/4 Le JDD

Echec de la vente de Bouygues Telecom à Orange. Le péché de gourmandise. Vincent Bolloré doit se réjouir de cet échec. Le premier actionnaire de Telecom Italia a désormais la place libre pour le marier à Orange et peut-être mettre la main sur l’opérateur.

3&4/4 Le Monde

Orange-Bouygues Telecom : la fusion manquée. L’intransigeance d’Emmanuel Macron et les dissensions entre opérateurs ont rendu le mariage impossible. La grande consolidation dans les télécoms attendra. Des quatre opérateurs présents sur le marché français, Bouygues Telecom reste le plus fragile.

5/4 Les Echos

La consolidation nationale n’est plus à la mode en Europe, de quoi relancer pour Orange  le serpent de mer d’un rapprochement avec Telecom Italia…

11/4 Les Echos

Telecom Italia, l’autre chantier italien (après Mediaset) de Vincent Bolloré. Premier actionnaire de l’opérateur télécoms, Vivendi doit, lui, réinventer un avenir et l’inscrire dans sa stratégie médias.  Plusieurs analystes pensent que Vivendi pourrait apporter Telecom Italia à Telefonica dont il possède 1%. Si Vivendi parvient en plus à trouver une forme d’alliance avec Orange, qui lorgne sur Telecom Italia, alors il pourrait donner naissance à un géant franco-italiano-espagnol des télécoms et des médias. Reste une inconnue : X. Niel candidat au rachat de 15% du capital de Telecom Italia !

13/4 Le Monde

L’autorité de la concurrence anglaise demande à la Commission de Bruxelles de bloquer la fusion O2 et Three.

28/4 Le Monde

SFR tente la convergence entre télécoms et medias. Annonce faite par Michel Combes le 27 avril : « La convergence, on en a beaucoup parlé, aujourd’hui on la fait ». SFR devrait lancer une application proposant en offre  illimitée 17 titres du Groupe.  Elle sera accessible aux abonnés SFR et aux forfaits à 19,99€. Au passage SFR pourra appliquer un taux de 2,1% au lieu de 20%  sur 19,99€ pour les abonnements incluant l’option presse. Pour éviter de faire examiner ses offres par la concurrence, SFR ne réservera pas ses offres à ses seuls abonnés. Orange, Bouygues Telecom, Free et même Canal+ pourront les distribuer.

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

21/4 Le Monde

Article d’Olivier Sichel  Président de The Digital New Deal Fondation, ancien d’Orange.  « D’où vient l’échec de la fusion Bouygues-Orange ? Les véritables problèmes de monopole se situent moins au niveau des opérateurs téléphoniques que des plates-formes du numérique, qui dictent les règles du jeu….Le rapport de force n’est en rien équitable. Un Google vaut soixante Bouygues Telecom  et il n’y a pas soixante Bouygues Telecom au monde. Facebook a dépensé l’équivalent de deux Bouygues Telecom pour s’offrir WhatsApp, une messagerie qui compte plus d’un milliard d’utilisateurs, sans qu’aucune autorité de la concurrence n’ait eu à être consultée…Ainsi pendant que les puissances de second rang des télécoms passent leur temps à gérer les remous de leurs propres mouvements, les seigneurs du numérique, aux capitalisations supérieures à 500 milliards d’€,sont confortablement installés dans leurs positions dominantes  et regardent les effets de réseau les renforcer chaque jour, sans que cela déclenche de réaction des autorités européennes. Seule la Chine a su préserver son environnement, en créant ses propres champions tels que Baidu, Alibaba, ou encore Tencent…Sans changement des règles du jeu, ce mouvement ne peut que s’accélérer. On se dirige vers un affaiblissement continu et durable des opérateurs télécoms, de l’investissement qu’ils portent  et, in fine, de l’innovation qu’ils favorisent, au profit d’une consolidation des positions des grandes plates-formes faiblement contributives, tant en termes d’emploi que de finances publiques. C’est pourquoi il est urgent de revoir le cadre de régulation du numérique pour prendre en compte les deux faces d’un même marché et donner ainsi les moyens aux opérateurs télécoms d’assurer pleinement leur rôle tout en régulant les positions monopolistiques des grandes plates-formes numériques.

 

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

6/4 Les Echos

Orange investit 75 millions d’€ dans Africa Internet Group. Des synergies vont rapidement être trouvées. Son actif le plus connu est Jumia.

15&16/4 Les Echos  

Orange mise sur une remontée des prix dans les télécoms. Stéphane Richard ne croit pas à une nouvelle guerre des prix après l’échec du rachat de Bouygues Telecom.

Orange veut engranger les dividendes de l’Euro de football et a déployé 100000 km de fibre optique dans les stades. Chiffres clefs : 2 terabits/s de débit dans les stades,  un record en Europe ; 680 points d’accès Wi – fi  équiperont les fan-zones.

25/4 Les Echos

Orange Bank visera 2 millions de clients. Orange a signé vendredi 22/4 un accord pour prendre 65% de Groupama Banque renommée « Orange Bank ».

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

1/4 Les Echos

Orange face aux valeurs européennes des télécoms. Orange et Stoxx 600 Télécoms (Base 100 depuis le 31 mars 2006 Bloomberg ). Mars 2016 : Orange 80, Stoxx 600 125 ! L’attitude de l’Etat chez Orange est révélatrice de ses contradictions d’actionnaire.

5/4 Les Echos

Les valeurs télécoms ont perdu plus de 11 milliards en trois jours. L’échec du rachat a été lourdement sanctionné en bourse. Les opérateurs vont devoir présenter de nouvelles perspectives pour séduire les marchés financiers.

 

8-Divers

6/4 Les Echos

Elie Lobel devient DG d’Healthcare. Récemment, il dirigeait le pôle des projets nationaux d’e-santé de l’Asip Santé.

7/4 Le Monde

Pour André Coupet membre du cabinet Paris Montréal, l’entreprise ne doit pas être que « citoyenne » ou « responsable » mais aussi « progressiste » à l’instar de ce que disait le Président Roosevelt : « combattre les excès de la société industrielle- financière dirions-nous aujourd’hui – et l’injustice sociale ». Cette entreprise citoyenne est une question d’urgence.

WhatsApp va coder la vie d’un milliard d’utilisateurs.

8/4 Le Monde

Huawei, fabricant  chinois de téléphones mobiles et numéro trois du secteur, mise sur l’innovation pour rattraper ses rivaux. En France sa notoriété reste encore limitée.

Pour un collectif la République numérique ne doit exclure personne. Un plan « Usages » devrait venir compléter le plan France Très Haut Débit -20 milliards d’€ d’ici 2022-. L’équivalent de ce qui existe déjà en Australie, Scandinavie et au Royaume-Uni.

8&9/4 Les Echos WE

Portrait de SR : la vie sans Bouygues.

20/4 Les Echos

Michel Combot quitte le CSA pour rejoindre la FFT  et remplace Yves Le Mouël.

21/4 Les Echos

Le Conseil d’Etat envoie l’affaire Tapie au Conseil Constitutionnel. La défense de Stéphane Richard estime qu’il est contraire à un principe fondamental du droit de le poursuivre doublement devant la CDBF et au pénal, puisqu’il est mis en examen.

27/4 Le Monde

Open data, fibre optique au menu du Sénat. Les sénateurs ont déposé 621 amendements !…Les sénateurs (surtout les membres de l’Avicca, le lobby des collectivités dans le numérique)  veulent profiter du texte pour donner un coup de pouce au déploiement de la fibre optique sur le territoire  en obligeant les opérateurs à signer des engagements d’ici la fin de l’année sous forme de conventions . Bercy trouve le dispositif trop contraignant et en proposera une version allégée. Du côté du mobile Bercy veut améliorer la couverture des  « zones grises » et si nécessaire d’obliger les opérateurs à mutualiser leurs réseaux.

28/4 Le Monde

Pour lutter contre les conflits d’intérêt dans la santé, l’Agence de sécurité sanitaire de l’environnement attribue chaque année 2 millions d’€ pour la recherche sur les effets sanitaires des radiofréquences, financés par une taxe sur les opérateurs de téléphonie mobile.

29&30/4 Les Echos

Le marché des smartphones connait un vrai coup d’arrêt. Le Top 5 des vendeurs de smartphones  ( en millions d’unités au T1 2016). Nombre/ parts de marché : évolution par rapport au T12015 : Samsung 81,9/24,5%/- 0,6%, Apple 51,2/15,3%/616,3%, Huawei 27 ,5/8,2/+58,4%, Oppo 18,5/5,5%, +153,2%, Vivo 14,3/4,3%, 123,8%. Ces trois derniers sont chinois.

 

actu

REVUE DE PRESSE MARS 2016

Par Bernard MALTESTE

1-Réseaux, sécurité des données

23/3 Les Echos

SFR choisit les réseaux Sigfox pour accélérer dans l’Internet des objets. L’opérateur se distingue d’Orange et de Bouygues Telecom, qui privilégient LoRa  pour déployer leur propre réseau.

2-Très haut débit, 4G, 5G. High-tech: innovations, nouveaux usages

2/3 Le Monde

Solutions de paiement : la bataille de l’innovation. Commerçants et consommateurs sont désorientés  par l’afflux d’offres surfant sur les nouvelles technologies. Pour KPMG, il faudrait que les acteurs s’accordent sur 2 ou 3 solutions qui seraient distribuées partout dans le monde.

7/3 Les Echos

La 4G sera dans tous les stades de l’Euro 2016 de football. SFR est leader à Marseille, Nice et Lille. Bouygues Telecom au Parc des Princes(Paris) et Orange dans les six autres stades. Free ne déploie pas de réseau  mais devrait être présent dans tous les stades. Le niveau de débit pour tous les stades devrait être de 2 Térabits par seconde (10,1 T/s pour le Super Bowl aux Etats-Unis) !

8/3 Le Monde

Bouygues Telecom-Orange : peur sur la fibre. Selon certains élus et la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique -FIRIS-,  la fusion entre les deux opérateurs menacerait l’arrivée du très haut débit en zone rurale.

17/3 Les Echos

Orange relance la bataille de l’Internet fixe avec sa nouvelle box. La sortie de cette nouvelle Livebox fait suite au lancement des nouvelles box de Bouygues Telecom  (Miami) et de SFR (Zive) et précède de quelques mois Free qui doit sortir sa nouvelle Freebox  Revolution. La Livebox a vocation à convertir les clients à la fibre. Le wifi de la box, conjugué à la fibre d’Orange, permettrait un débit Internet 4 fois  plus rapide que la version précédente.

18&19/3 Les Echos

Interview du Directeur général de Groupama : « Nous allons avec Orange proposer la banque de quatrième génération – porte-monnaie et agence bancaire dans votre poche, en toute simplicité-. Le partenariat avec Orange- pour lequel nous sommes toujours en négociation exclusive- devrait nous amener plus de 2 millions de clients bancaires supplémentaires dans les dix ans à venir. Nous avons deux marques très puissantes en France qui se mettent ensemble. Orange apporte ses sa maîtrise du digital et de la technologie de paiement sur portable et une connaissance inégalée des comportements des clients sur mobile. De notre côté nous avons un back-office, les agréments bancaires et l’expérience d’une relation bancaire à distance, ce qui fait gagner du temps et de l’argent. Nous allons proposer en 2017 une offre disruptive disponible dans toutes nos agences respectives. Avec Orange nous voulons anticiper les comportements de demain ».

21/3 Les Echos

Bouygues Telecom mise sur Dropbox (pour simplifier l’accès au « cloud computing » et au partage d’informations – photos, vidéos, documents…-). Il proposera ce service du leader américain Dropbox  à ses 15 millions de clients.

3-Concurrence, régulation, fiscalité

25&26/3 Les Echos

Editorial de David Barroux : « Télécoms : n’oublions pas le consommateur. Les groupes se marient pour gagner plus, pas pour gagner moins. Il n’y aurait dans le mariage (si le deal complexe aboutit) que des gagnants (opérateurs et Etat). Il reviendra à l’Autorité de la concurrence de s’assurer que ce mariage ne se fera pas sur le dos des consommateurs ».

27&28/3 Le Monde

Un décret au JO du 25 mars précise la définition du mot « fibre » -liaison fibre de bout en bout- ; SFR devra modifier sa communication. Le texte entrera en vigueur le 1° juin 2016 pour les messages publicitaires et le 1° mars 2017 pour les documents commerciaux.

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

11&12/3

Free est sans doute l’opérateur qui a le plus à gagner du mariage Orange-Bouygues Telecom. Très exigeant, il pourrait faire échouer le mariage mais un tel dénouement serait pour lui une occasion manquée.

13&14/3 Le Monde

Vivendi monte à 24,9% de Telecom Italia. Seuil déclenchement d’une offre publique d’achat : 25% !. Cette nouvelle montée en capital alimente les rumeurs : télévision payante Mediaset ou rapprochement entre Telecom Italia et Orange ?

15/3 Le Monde

Les salariés de Bouygues Telecom tentent de peser sur les discussions de rachat. Une délégation de la CFDT a été reçue à Bercy. Pour la CFDT les modèles économiques de Free et de SFR ne permettent pas de reprendre les salariés Bouygues Telecom.

16/3 Le Monde

SFR prêt à acquérir la plus grosse part des actifs de Bouygues Telecom. . L’opérateur a perdu plus de 1 million de clients en 2015, mais est redevenu rentable. SFR devrait récupérer la clientèle entreprises de Bouygues et les abonnés B&You, son offre d’entrée de gamme.

16/3 Les Echos

SFR compte sur la consolidation pour se refaire une santé. L’opérateur a regagné des clients fin 2015, mais a perdu 1,1 million d’abonnés mobiles en 1 an. L’éventuel mariage entre Orange et Bouygues lui permettrait de racheter des actifs. Les chiffres clefs de SFR : CA 2015 : 11milliards d’€ (-3,5%/2014), Ebitda : 3,9 milliards€ (+20%/2014), nombre de clients : fixe 6,4 millions(6,6 en 2014), mobile 21,9 millions.

Une lourde tâche attend Michel Paulin (transfuge d’Orange où il dirige la filiale marocaine Meditel), futur Directeur général de SFR.

22/3 Le Monde

Bolloré accroit son emprise sur Telecom Italia (4 proches au Conseil d’Administration). Le patron de Telecom Italia jette l’éponge sous la pression de Vivendi. Le 7 mars dernier, en conclusion du sommet franco-italien de Venise, le Président du Conseil Italien

avait  paru donner son feu vert, saluant la possible   « naissance d’un pôle européen » de télécommunications  issue de la fusion entre Telecom Italia et Orange.

25&26 Les Echos

Dernières tractations en vue du mariage entre Orange et Bouygues Telecom. Les patrons des deux opérateurs ont été reçus à Bercy. La négociation avec l’Etat est serrée. 12% le  «  point d’atterrissage » probable de la négociation sur le futur poids de Bouygues dans Orange. L’Etat a peur d’une montée en capital par la suite de Bouygues. Stéphane Richard dit qu’il faut que l’opération se fasse maintenant au risque d’une défaillance future de Bouygues Telecom.  D’où la démarche de Martin Bouygues auprès de Stéphane Richard.

29/3 Les Echos

Bouygues se prononce cette semaine sur la vente de sa filiale télécoms. Il ne reste plus que 3 jours à Orange pour annoncer le rachat de Bouygues Telecom ou l’échec de l’opération. C’est une des plus grosses opérations de concentration en France en 2016 : un deal à haut risque pour l’Etat.

Pour David Barroux : « Il ne faut pas confondre fiançailles et mariage. Plus que l’aspect comptable, la clef pour réussir un  mariage est de tout se dire avant de s’unir. Dans le cas du rachat de Bouygues Telecom par Orange on espère qu’il n’y aura pas de malentendu entre les deux parties.  Si les choses ne sont pas bien définies au départ, il y a fort à parier qu’à la première crise les parties risquent de s’affronter. Orange ne pourra pas faire d’opération majeure sans prévenir Bouygues. Bouygues aura fait un placement, pas pris les commandes ».

30/3 Le Parisien

Bouygues Telecom : Coriolis, opérateur virtuel,  prêt à mettre 500M€ pour reprendre une partie des clients.

5-Les géants du Net, neutralité du Net

26/3 Le Monde

Paris dénonce la « privatisation » de la gouvernance d’internet  alors que la réforme était censée mettre fin à la tutelle des Etats-Unis.  La France craint la mainmise des géants américains du Web sur l’Icann, l’organisme de régulation de la Toile.

.

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

9/3 Les Echos

La marque Orange se mondialise. D’ici à fin 2016, la plupart des actifs mondiaux de l’opérateur seront placés sous cette marque. Mobinil vient de devenir Orange Egypte. Avec ses 33 millions de clients au mobile (24,1 en France), l’Egypte est le premier pays de l’opérateur. Certes l’Arpu est l’un des plus bas d’Afrique (4€/abonné/mois  contre 27€ en France), mais la marge d’Ebitda (31%) est au niveau de celle du groupe. Brand Finance évalue la marque à 17,6 milliards d’€. Après Mobinil, ce sera au tour de Meditel au Maroc et de Mobistar en Belgique d’être rebaptisés d’ici la fin de l’année. Mais il fallait agir avec prudence en Egypte tant le terme Nil est cher au cœur des égyptiens. Le conflit avec Naguib Sawiris avait coûté 224 millions d’indemnités et la perte de près d’1 million de clients. Malgré l’instabilité politique, aujourd’hui les 110, 2 millions de clients en Afrique et au Moyen-Orient  (20 pays) représentent près de 15% du CA. Et le groupe vient de racheter Cellcom au Liberia, les filiales d’Airtel au Burkina Faso et en Sierra Leone, Tigo en République Démocratique du Congo. Pour Stéphane Richard «  C’est bien les « rebranding », c’est pour cela qu’on va faire celui de Bouygues Telecom ! ».

11/3 Le Monde

Free a gagné 1,6 million d’abonnés dans le mobile. Le CA a progressé de 5,9%à 4,4 milliards d’€ et le résultat net de 20,3% à 335 millions d’€.  Sur le mobile, Free (11,6 millions de clients)  a presque rattrapé Bouygues Telecom qui affiche 11,9 millions de clients, mais ce dernier qui a gagné en 2015 769000 clients le devance  en 4G avec 5,1 millions d’abonnés. Orange reste aussi très dynamique avec 28,4 millions d’abonnés ; il a conquis 1,3 million  de nouveaux clients. Dans le fixe la guerre est intense, Free a atteint 6, 1 millions de clients. Sur l’Internet haut débit Free est à 200000 clients, quand Orange a dépassé le million sur un total de 1,4 million. Free  compte sur ses offres dans l’Internet très haut débit pour atténuer la guerre des prix dans le fixe.

22/3 Les Echos

Les ventes de smartphones encore au beau fixe en France. Le marché reste très dynamique contrairement à celui d’autres pays développés. Ventes de smartphones en France,  en millions :

2013 : 15,8, 2014 :18,2, 2015 :20,6, 2016 / 22 (estimation). Le taux d’équipement en France est de 62%,  plus faible que dans d’autres pays européens. Répartition  par prix : 0-100€ : 24%, 100-200€ : 33%, 200-400€ : 16%, plus de 400€ : 27%.  Depuis 2014, les ventes progressent pour le bas de gamme de  +8% et pour le haut de gamme de +2% ; elles baissent de 5% en moyenne gamme.

23/3 Les Echos

Le marché des télécoms pour entreprises au centre de tous les regards. Le marché Entreprises sera scruté par l’Autorité de la concurrence en cas de mariage entre Orange et Bouygues. Bpi France va investir 9 millions d’€dans le nouvel acteur des télécoms pour entreprises Kosc.

24/3 Les Echos

SFR prêt à partager la premier League avec ses concurrents. L’opérateur va ouvrir des droits moyennant paiement.

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

18&19/3 Les Echos

53 milliards de profits pour le CAC 40. Les entreprises du CAC 40 ont dégagé un bénéfice en baisse de 9%. 2015 a été marqué par les pertes exceptionnelles d’ArcelorMittal et d’Engie. Les quatre points clefs du millésime 2015 : reprise en France, crise des émergents, effet dollar fort et dividendes en hausse. Orange : résultat net groupe : 2652 M €, hausse +186,7%.

 

8-Divers

9/3 Les Echos

Numericable rappelé à l’ordre par la CNIL pour avoir mis en cause un abonné par erreur (téléchargement  illicite de milliers d’œuvres !).

11/3 Le Monde

L’Etat-actionnaire au pied du mur. La valeur du portefeuille d’entreprises cotées détenues par l’Etat a baissé de 28% depuis 1 an. L’action EDF a même perdu plus de 40% en Bourse.

12/3 Le Monde

Pour un chercheur de l’Institut syndical européen, auteur de l’étude « Les impacts sociaux de la digitalisation de l’économie » : Robots et réseaux peuvent aussi ramener les travailleurs au temps du paiement à la tâche sur un marché mondial hyper concurrentiel. Ainsi une nouvelle forme de taylorisme digital se met en place où le travail, divisé en micro-tâches, est proposé sur un marché numérique planétaire.

13/3 Le JDD

L’Etat mauvais actionnaire. Dettes abyssales et démissions au sommet d’EDF et à la SNCF, naufrage d’Areva : où vont les fleurons des entreprises publiques françaises ? Pour Thierry Breton, PDG d’Atos et ancien ministre de l’Economie : « C’est aux entreprises d’avoir une vision stratégique… à l’Etat d’en valider la pertinence et non l’inverse ! Avec d’abondantes liquidités à taux zéro, on pourrait  financer des projets de modernisation de pans entiers de notre économie en matière de transport, de transition énergétique, de réseau haut débit, en créant des fonds d’infrastructure. C’est l’idée que je défends à travers la création d’un fonds européen de sécurité et de défense ».

15/3 Le Monde

Isabelle Giordano  directrice générale d’UniFrance, organisme chargé de la promotion du cinéma français, entre au conseil d’administration de SFR en tant qu’administrateur indépendant en remplacement de Colette Neuville.

16/3 L’Orient le Jour  (libanais)

Objets de collection, les téléphones mobiles  vintage font leur retour (Nokia 3310, Motorola V3, Ericsson…). Retour aux sources avec les modèles emblématiques des années 2000.     (reconditionnés). Avantages par rapport aux smartphones : autonomie, solidité, risque de vol plus limité, prix accessibles et garantie.

26/3 Le Monde

Chronique d’Annie Kahn à partir des résultats des travaux du cabinet de ressources humaines Zenger Follkma            n parus dans la Harvard Business Review de novembre 2015   : « Les modestes font de bons chefs, mais de piètres carrières. Il faut douter de soi avec modération, pour préserver ses ambitions, sans céder au découragement ». Des psychologues ont souligné les effets nuisibles de la surconfiance. Le président de la Commission des Etudes  de l’université de Laval affirme « sous-estimer son habileté a des conséquences sur la motivation à réaliser une future performance ».

Pour John Hennessy président de  Stanford Université (1° place mondiale),  le « parrain de la Silicon Valley » : le défi majeur est d’apprendre à apprendre tout au long de sa vie. Par la notion de « conscience créative », je veux apprendre à mes étudiants  à émettre et aussi à recevoir les critiques sans en prendre ombrage. Cette compétence est de grande valeur. »

actu

REVUE DE PRESSE FÉVRIER 2016

Par Bernard MALTESTE

 

 

1-Réseaux, sécurité des données 

25/2 Le Monde

L’Etat va investir  72 millions d’€ pour en finir avec les zones blanches où le téléphone mobile ne passe pas

 

2-Très haut débit, 4G, 5G. High-tech: innovations, nouveaux usages

3/2 Les Echos

Bouygues Telecom crée une filiale dédiée à l’Internet des objets baptisée « Objenious »qui s’appuiera sur le réseau LoRa .

9/2 Les Echos

Le plan fibre à l’épreuve du mariage d’Orange et Bouygues. Les industriels qui exploitent les réseaux de fibre dans les zones peu denses rappellent les opérateurs à leurs engagements. Ils demandent à l’Etat de profiter de la consolidation en vue pour faire pression. Pour Hervé Maurey, sénateur et président du conseil général de l’Eure, «  le respect des objectifs du gouvernement » en 2022 «  est peu probable ». Pour le président de la Fédération des réseaux d’initiative publique «  En tant qu’actionnaire d’Orange, l’Etat pourrait l’inciter à être davantage client des RIP » et les  « grands opérateurs ne jouent pas assez le jeu ».

11/2 Les Echos

L’opérateur Orange lance la 4G dans les TGV. Orange est devenu  le 1° opérateur télécoms à équiper une ligne TGV en 4G : la ligne Paris-Lyon fréquentée par 40 millions de voyageurs par an.

12&13/2 Les Echos

Orange poursuit son offensive dans la finance avec Lendopolis (Fonds de financement participatif pour les PME). Le fonds Orange Digital Ventures entre au capital de KissKissBank-Bank Technologies (crowdfunding ).

Orange Digital Ventures porte à 9 le nombre de start-up financées en 1 an.

15/2 Les Echos

Les opérateurs accélèrent dans la 4G.  En février 2016 : Bouygues Telecom a franchi le seuil de 75% de la population couverte en très haut débit mobile, Orange 80%, SFR et Free 60% chacun. Mais pour un consultant chez Bearing Point «  Pour toucher 80% de la population, il suffit de couvrir les grandes zones urbaines  du pays. Apporter la 4G dans les campagnes, c’est autre chose ».

22/2 L’Orient  le Jour (journal libanais)

A Barcelone, la téléphonie mobile se recherche un second souffle. C’est dans un contexte de ralentissement  du marché des smartphones – le rythme de croissance serait retombé à son niveau de 2008- que doit se tenir le MWC de Barcelone organisé  par le GSMA (association réunissant 800 opérateurs mondiaux). Le second souffle pourrait passer par la 5G, la consolidation des télécoms en Europe ou encore la course à l’eldorado africain. Emergence d’une concurrence féroce entre équipementiers : un indien a lancé sur le marché local un smartphone à 6,60€. « Apple s’en tire bien du fait de son positionnement haut de gamme clairement identifiable par les consommateurs » selon un analyste de Forrester.

23/3 Le Monde

Pertes et profits télécommunications (Philippe Escande). La guerre de la 5G est bientôt déclarée. La quantité des données échangées pourraient être multipliées par 1000 d’ici 10 ans. La Corée du Sud l’a promis pour les jeux olympiques d’hiver de 2018. Plusieurs pays sont à la manœuvre Etats-Unis, Chine,  Japon, Europe…  Les Européens avaient gagné la bataille du GSM, se sont ruinés sur la 3G  (France Télécom Orange en 2000) et ont perdu la lutte sur la 4G gagnée par les Américains. L’enjeu pour les opérateurs comme pour les équipementiers n’est pas uniquement géopolitique, il est existentiel.  Internet fait basculer le rapport de force,  des acteurs traditionnels vers les stars du web (50% du CA de la filière mobile serait capté par eux) grâce aux messageries instantanées ( WhatsApp ou Messenger) et aux embryons de réseaux développés par eux. Les opérateurs sont ainsi ravalés au rang de transporteurs sans grande valeur ajoutée. Le dernier enjeu est technologique. Les nouvelles générations de la téléphonie mobile sont des évolutions logicielles plus que matérielles. D’où la convergence possible entre l’informatique et les télécoms, sous le signe de la virtualisation et du cloud computing. Demain, Google fera le métier d’Orange et IBM celui de Nokia. Du grabuge en perspective.

26/2 Le Monde

Engie va « amplifier l’investissement dans les technologies d’après-demain » dans le cadre de partenariats par exemple avec Orange dans les micro-réseaux électriques.

 

 

 

3-Concurrence, régulation, fiscalité

3/2 Les Echos

Chronique de Joëlle Toledano,  ancien membre du Collège de l’Arcep, professeur d’économie à CentraleSupélec, intitulée « Concurrence : les enjeux d’un mariage Bouygues-Orange. Les objectifs des parties prenantes sont nombreux et parfois contradictoires. Ils concernent le maintien d’une concurrence effective, les prix, les investissements, la situation des personnels, l’intérêt des actionnaires de Bouygues Telecom et d’Orange, avec le cas particulier de l’Etat actionnaire, sans oublier les intérêts de Free et de SFR, invités à participer au projet, pour ne citer que les principaux concurrents. La baisse des prix mobile en Europe s’explique surtout par les performances techniques des nouveaux réseaux (cf. étude de Frontier Economics pour GSMA- lobby mondial des opérateurs mobiles). Cette étude apporte un éclairage sur la relation entre prix, concurrence et investissements. La concentration peut paradoxalement accroître le rôle du régulateur.

4/1 Les Echos

Orange et Bouygues Telecom pressés d’aboutir. L’Etat veut rester l’actionnaire de référence des futurs mariés. 10 milliards d’€ : valeur de base sur laquelle les discussions se sont engagées. On devrait savoir, pour Stéphane Richard,  d’ici fin février ou mi-mars si un  accord est susceptible d’être trouvé. Pour un expert du domaine « Ce mariage, c’est comme faire l’ascension par la face Nord ».

10/2 Le Monde

L’Inde stoppe net les ambitions de Facebook dans l’Internet low-cost. Pour l’Autorité régulatrice des télécoms, l’offre gratuite et mobile du réseau social entraînait une inégalité d’accès entre les personnes.

 

 

 

4-Consolidation du secteur des télécommunications. Convergence télécoms/medias.

3/1 Le Monde

Au Royaume-Uni, le dinosaure BT change d’ère. Il a créé des chaînes de télévision et racheté un réseau de téléphonie mobile. La plus vieille entreprise de télécoms au monde incarne désormais la  « convergence » entre réseaux et contenus.

6/1 Le Monde

La convergence télécoms-medias en accusation. Des voix s’élèvent contre les projets de rapprochement entre opérateurs et fournisseurs de contenus. Les présidents du CSA et de l’ARCEP  dénoncent de telles  pratiques discriminatoires  qui font obstacle à la concurrence. Stéphane Richard se dit prêt à contester toute opération qui priverait ses clients de certains contenus. Cela lui  rappelle une affaire douloureuse en 2009 avec ses chaînes Orange foot et Orange Cinéma. L’Autorité de la concurrence avait estimé que l’opérateur télécoms ne pouvait à terme réserver ces contenus à ses seuls clients.

Mariages contrariés dans les télécoms  billet de philippe Escande). La Danoise Margrethe Vestager fait souffler le vent du Nord sur le secteur des  télécoms européennes. Martin Bouygues  (détestant X. Niel) a choisi l’option la plus risquée, l’union avec Orange. Comme l’Autorité de la concurrence française est sur la même ligne que la commissaire, les contreparties demandées seront très sévères. Si l’intérêt reste entier pour Bouygues, qui deviendrait l’actionnaire de référence d’Orange, on ne comprend toujours pas ce qu’en tirerait  ce dernier, si ce n’est un peu moins de concurrence sur un marché saturé. Une paix des braves très chère payée.

10/2 Le Monde

Orange poursuit ses emplettes en Afrique. Le groupe français vient d’acheter Tigo (6,5 millions de clients),  le 3° opérateur de la République démocratique du Congo, pour 143 millions d’€. Pour Marc Rennard, le potentiel est très important dès lors que le taux de pénétration n’est que de 50%. L’Afrique, c’est 115 millions de clients et 4,2 milliards de CA (2014). Orange n’encaisse que 4 à 5€/ mois. Orange money compte 16 millions de clients et accroît le revenu par abonné de 25%.

10/2 Le Canard Enchaîné

Bouygues-Orange : Martin veut rester dans son jus. «  Au lieu de perdre des mois à négocier avec l’Autorité de la concurrence, Orange ferait mieux de se développer comme ses grands concurrents » conseille un expert des télécoms. Favorable au mariage, l’Elysée songe d’abord à sauver le soldat Bouygues. Après Sarkozy, c’est Hollande qui fait le boulot. Au sommet de l’Etat certains ont un scénario noir en tête : et si Vincent Bolloré en personne proposait  un jour d’apporter sa participation dans Telecom Italia à Orange ? Le raider breton n’a fait qu’une bouchée de plusieurs sociétés …pourquoi pas Orange ? François Hollande aurait sauvé Martin Bouygues pour rien. Et il va falloir promettre au consommateur, à quatorze mois des élections présidentielles, que les forfaits n’augmenteront pas !

14/2 Le JDD

Accord imminent entre Orange et Bouygues.  Présentation d’un projet mardi 16/2  en même temps que ses résultats ! Les deux rivaux Free et SFR veulent prendre le maximum de client… mais reste à savoir qui prend quoi ; Le deal serait : Free dépenserait entre 3 et 3,5 milliards d’€ (reprise du réseau  et des fréquences de Bouygues,  des abonnés classiques, de  550 boutiques et de 3000 salariés) ; SFR 2,5 milliards d’€ (low-cost de B&You)

15/2 Les Echos

Le rachat de Bouygues Telecom par Orange se précise malgré les obstacles. La part de Bouygues dans le futur ensemble fait débat. Si rien n’est signé dans les trois prochaines semaines, le mariage sera annulé  car la situation devient difficile pour les salariés. Tous les opérateurs ont intérêt à éliminer l’un d’entre eux, ils sont condamnés à s’entendre.

16/2 Les Echos.fr

Pour Stéphane Richard, l’Etat n’a pas d’opposition de principe au rapprochement envisagé avec Bouygues. Probabilité d’un accord à 50-50.Une participation de 10% à 15% de Bouygues Telecom dans Orange est un ordre de grandeur réaliste. Mais pas au-dessus de 10% pour l’Etat.

Aucun plan de rachat de Telecom Italia. Pour Stéphane Richard, il faut revoir la politique sur les contenus mais rester sur la distribution des contenus. Il entend en revanche s’assurer qu’il continuera d’avoir accès aux contenus les plus intéressants.

16/2 Le Monde

Orange-Bouygues : l’Etat pose ses conditions. La France ne veut pas descendre sous les 21% du capital de l’opérateur historique et demande à Bouygues de signer un pacte d’actionnaires. Un arbitrage politique très attendu. Stéphane Richard a à cœur de voir Free et SFR s’engager à conserver les 7500 salariés de Bouygues Telecom.  Free reprendrait le réseau, des fréquences et les 550 boutiques. Six milliards c’est le montant des cessions d’actifs envisagées par Orange à SFR et Free.

16/2 Les Echos

Le « oui mais » des salariés actionnaires d’Orange   (lettre ouverte de la CFE-CGC à Stéphane Richard) : pas d’accroissement de dette,  pas de cession d’actifs d’Orange….

17/2 Les Echos

Pour Stéphane Richard,  « pas de projet » avec Telecom Italia et « pas de contact » avec V. Bolloré et X. Niel.

 

 

5-Les géants du Net, neutralité du Net

.

6-Business, données économiques, chiffres caractéristiques du secteur

9/2 Le Monde

Orange investit en République démocratique du Congo. Acquisition de l’opérateur Tigo pour 143,3 millions d’€. Orange est présent au Congo depuis 2012.

17/2 Les Echos

Orange affiche sa forme avant d’avaler Bouygues Telecom. L’opérateur historique a stoppé l’érosion des profits en 2015. CA/Ebitda (en milliards d’€)  40, 2/12,4 (2009  45,9/17,3, 2014  40,3/12,2),  10,7 millions d’abonnés internet en 2015, 960000 abonnés à la fibre en France           (96000 en 2011) ; 28,4 millions d’abonnés mobiles en 2015, 8 millions d’abonnés  à la 4G en France (1 million en 2013).

23/2 Les Echos

Orange pousse le smartphone en Afrique avec l’aide de Google. Orange tente d’accélérer en Afrique et au Moyen Orient. Alors que le groupe compte déjà 110,2 millions de clients mobiles dans cette zone, il va mettre en place de nouvelles offres, en partenariat avec Google. Les deux partenaires  prévoient d’orchestrer une campagne de communication pour expliquer au public les avantages de l’Internet mobile. Commercialisation d’un smartphone à 40 dollars intégrant certaines applications de Google et d’autres services comme la météo.

 

7-Tendance des marchés financiers, actions Orange, actionnariat salarié

16/2 Les Echos.fr

Orange espère booster son cours de bourse avec le rachat de Bouygues Telecom.

25/2 Le Monde

Bouygues Telecom a gagné 1,1 million de clients en 2015. L’opérateur espère néanmoins toujours fusionner avec Orange.

 

8-Divers

2/1 Les Echos

La meilleure décision de l’Etat actionnaire, c’est de privatiser  (Pierre Bentata chercheur). Les faiblesses stratégiques de l’Etat ont été mises en cause à de nombreuses reprises. Il poursuit nécessairement des objectifs conflictuels, voire contradictoires. Entre veiller au bon fonctionnement du marché et participer à l’activité, il faut choisir.

3/1 Les Echos

Suicide : 27 décès par jour en France malgré une tendance à la diminution depuis le début des années 2000, en majorité des hommes.  Sur la base des certificats de décès, près de 10000 personnes se sont donné  la mort en 2012.  Le chiffre réel pourrait être plus élevé. Plus que la mortalité routière !

4/1 Le Monde

Le nouveau « Safe Harbor »  (transfert de données privées entre deux continents) divise déjà.

Un fidèle de Hollande (membre du PS) au Conseil Numérique, Mounir Mahjoudi succède à Benoît Thieulin.

10/2 Le Monde

Numergy cloud de SFR, consortium international (CTA), a été retenu par la Commission européenne.

12/2 Le Monde

Passe d’armes à Davos entre l’ancienne patronne des patrons italiens et Manuel Valls ; elle a déclaré : «  Quand il y a une innovation, les américains en font un business, les Chinois la copient, et les Européens la réglementent… ».