aasgo

Victoire de l’AASGO aux élections du conseil de surveillance de Cap’Orange

Élections du conseil de surveillance du fonds d’épargne salariale Cap’Orange : victoire de l’AASGO avec 57,1 % des suffrages

Paris, le 13 Janvier 2015 – 16 millions d’actions du groupe Orange ont été cédées en 2014 à ses salariés et anciens salariés : ce fonds d’épargne salariale, Cap’Orange, est pour la première fois dans le groupe co-géré par la Direction et les représentants des porteurs de parts. Des élections viennent de désigner les salariés siégeant au Conseil de Surveillance de Cap’Orange : c’est la liste de l’AASGO qui est arrivée largement en tête avec 57,1% des suffrages.

Les actionnaires salariés d’Orange ont eu en ce début d’année, l’occasion de désigner par le vote, la moitié des membres du conseil de surveillance du fonds Cap’Orange créé en 2014.
Une vraie première pour la gouvernance des fonds chez Orange et une avancée pour la gouvernance.

« Les salariés et anciens salariés ont bien compris l’enjeu : le taux de participation pour ce vote, pendant la semaine de rentrée, du 7 au 13 janvier, a été de 42% : c’est une belle mobilisation compte tenu de l’actualité nationale chargée et de la technicité de l’enjeu », explique Thierry FEURGARD, Président de l’AASGO.

Depuis des années, l’AASGO milite auprès de la Direction du groupe pour que les actionnaires salariés soient décideurs au sein des conseils de surveillance qui gèrent les FCPE d’Orange. L’AASGO, association de salariés, a été créée en 1997, elle est animée par des spécialistes de l’actionnariat salarié et de l’épargne, elle est apolitique : ce sont ces critères – légitimité et capacité d’actions -, qui ont permis le succès de la liste présentée par l’AASGO.
L’AASGO arrive largement en tête avec 57,1 % des votants, et obtient 4 sièges de titulaires.

Siègeront au Conseil de surveillance de Cap’Orange : Marc Maouche, Pierre Dubois, Guy Salziger, Nadia Zak-Calvet. Leurs Suppléants sont : Sylvie Torche, Catherine Borel-Dupuy, Christophe Visse, Catherine René.

A propos d’AASGO

Association loi 1901, AASGO représente les actionnaires salariés et anciens salariés d’Orange et défend leurs intérêts dans le domaine de l’épargne salariale et de l’actionnariat salarié. Elle est indépendante de toute organisation politique ou syndicale. AASGO informe de manière objective les 200 000 actionnaires salariés d’Orange.
Près de 5% du capital d’Orange sont détenus par ces salariés, les plaçant au 2ème rang derrière l’Etat actionnaire (27%). AASGO est membre de la FAS (fédération des Associations d’Actionnaires Salariés et Anciens Salariés).
L’administrateur représentant les actionnaires salariés au Conseil d’Administration d‘Orange est administrateur d’AASGO.
Pour en savoir plus : www.aasgo.org

conference

Votez et faites voter AASGO du 7 au 13 janvier

L’avenir de l’actionnariat salarié chez Orange est en jeu

L’avenir de l’actionnariat salarié chez Orange est en jeu. Les actionnaires salariés d’Orange auront en ce début d’année, l’occasion de désigner par le vote, la moitié des membres du conseil de surveillance du fonds Cap’Orange créé en 2014. C’est une nouveauté et une vraie avancée pour la gouvernance des fonds chez Orange et un virage à ne pas rater !

Nous nous battons depuis des années à l’AASGO pour que les actionnaires salariés soient décideurs au sein du conseil de surveillance qui gère les FCPE d’Orange. La Direction de l’entreprise nous a entendus et organise ces élections : nous sommes aujourd’hui à la croisée des chemins pour faire aboutir le principe selon lequel la gouvernance du fonds doit s’exercer dans l’intérêt des porteurs de parts grâce à leur présence effective et éclairée dans l’instance qui prend les décisions, contrôle la gestion et les comptes, a le pouvoir de décider de modifications essentielles de la vie du fonds.

Vous êtes salarié et ancien salarié d’Orange, vous êtes actionnaire salarié. Vous avez souscrit, comme des milliers d’entre nous à l’opération de mai 2014 (Cap’Orange).

Vous devez voter et faire voter pour que des collègues membres de l’AASGO vous représentent au Conseil de surveillance. Ils partagent des valeurs essentielles pour la gouvernance du fonds : Indépendante, Influente, Efficace, Active.

Alors que pour la première fois depuis longtemps, c’est sur un bilan nettement positif que l’action Orange entame la nouvelle année, c’est le moment d’exercer votre pouvoir d’action en faisant confiance à l’AASGO pour veiller sur ce fonds. Cap’Orange représente 16 millions d’actions, une véritable force pour faire entendre la voix des salariés. Face aux tensions qui pourraient encore s’exercer sur le marché, avoir un actionnariat salarié fort est un atout décisif pour toute l’entreprise que nous saurons utiliser le cas échéant…

fotoS27

Cap’Orange 2014, modalités définitives

Cap’Orange 2014 : Modalités définitives                                                                I. CARACTERISTIQUES GENERALES DE l’ORP L’offre réservée au personnel d’Orange (ORP) CAP/Orange 2014 portait sur 16 millions[1] d’actions détenues par l’entreprise après rachat en bourse (0,6 % du capital d’Orange). Elle était accessible aux salariés en France ainsi qu’aux retraités ayant conservé leur plan…

Réunions d’informations sur Cap’Orange….

L’AASGO organise des réunions d’informations pour le personnel sur Cap’Orange. Vous découvrez en détails les caractéristiques générales de l’offre, le prix d’achat des actions, les différences entre la formule classique et la formile avec garantie (calcul du rendement), et le calebdrier. les éléments clés pour le souscripteur sont identifiés très…

fotos30

Sondage ORP

Stéphane Richard a annoncé lors de l’Assemblée Générale de l’AASGO, le 24 octobre 2013, l’organisation d’une ORP (Offre Réservée au Personnel, salariés et anciens salariés). Le Conseil d’Administration d’Orange a confirmé cette décision le 5 mars dernier. Dans le cadre d’une ORP classique, l’AASGO fait les hypothèses suivantes qui reprennent,…

Aasgo

Résultats 2013 d’Orange : l’AASGO salue l’annonce d’une Offre Réservée au Personnel

Paris, le 06 Mars 2014 – La demande de l’AASGO a été entendue par la Direction d’Orange : à l’occasion de la publication des Résultats d’Orange, Stéphane Richard a annoncé l’organisation d’une Offre Réservée au Personnel (ORP) à hauteur de 16 millions d’actions. L’AASGO salue également la réussite commerciale d’Orange en 2013, et la mobilisation des salariés dans la reconquête de parts de marché.

 

Une Offre Réservée au Personnel avant fin juin 2014

 

L’AASGO a obtenu gain de cause : 16 millions d’actions seront bien cédées aux salariés et anciens salariés, avec la perspective que leur part dans le capital d’Orange dépasse les 5%.

 

Originellement prévue début 2014, l’opération d’attribution d’actions gratuites aux salariés n’a pu être concrétisée puisque les objectifs de résultats financiers sur 2011-2013 n’ont pas été atteints. Anticipant cette décision, l’AASGO avait demandé que les titres détenus par l’entreprise fassent l’objet d’une offre réservée à des conditions très préférentielles, aux salariés et anciens salariés, en avançant deux arguments :

 

L’opportunité de profiter de conditions de souscription intéressantes et de se repositionner sur une action Orange alors que l’entreprise confirme sa reconquête commerciale et maitrise ses marges

 

Et la volonté d’augmenter la part des actionnaires salariés dans le capital d’Orange pour constituer un noyau défensif stable d’actionnaires fidèles, un atout stratégique pour la pérennité de l’entreprise.

 

A l’occasion de la prochaine ORP, un nouveau fonds Orange Actions sera créé. L’AASGO insiste pour que la direction d’Orange crée une nouvelle démocratie actionnariale et décide que les membres du conseil de surveillance de ce nouveau fonds soient élus par les porteurs de parts, conformément à la directive européenne du 11 juillet 2007 et comme c’est le cas de la majorité des grandes entreprises disposant d’un actionnariat salarié significatif. |1|

 

De bons résultats 2013, mais une dégradation des marges due à une réglementation ravageuse

 

L’AASGO salue les succès commerciaux d’Orange et la maîtrise de ses coûts. Qui ne suffisent cependant pas à compenser la baisse de l’Arpu, conséquence d’une régulation qui casse au maximum les prix des services de communication, alors même qu’une révolution technologique permanente impose d’investir massivement dans le très haut débit fixe et mobile.

 

Le résultat est dramatique pour tous les opérateurs qui ont une large part de leurs activités en Europe, leurs marges étant de plus en plus étranglées.

 

« La nouvelle baisse du dividende annoncée pour 2014 ne se justifie que si elle donne à l’entreprise les marges de manœuvre nécessaires pour participer activement à l’inéluctable consolidation du secteur des télécommunications et au maintien d’un haut niveau d’investissement. La confiance des actionnaires est à ce prix et tout particulièrement celle de ses actionnaires salariés », explique Thierry FEURGARD, Président de l’AASGO. « Plus que jamais Orange aura besoin du soutien de son personnel. A ce titre, la prochaine Offre Réservée au Personnel en constituera un test en grandeur réelle. »

 

|1| Pour rappel, aujourd’hui, les décisions du fonds Orange Actions sont prises par un conseil de surveillance composé pour moitié de représentants de la direction de l’entreprise et pour moitié de représentants des organisations syndicales dont certaines sont ouvertement hostiles à l’actionnariat salarié et dont d’autres défendent des positions objectivement contraires aux intérêts des actionnaires salariés.