Marc Maouche, Président

Edito, par Marc Maouche, Président de l’AASGO

Le printemps a apporté de bonnes nouvelles pour nous, salariés et anciens salariés d’Orange. Stéphane Richard a annoncé dans son plan stratégique Essentiels 2020, sa volonté de porter à 10% la part de l’actionnariat salarié dans l’entreprise sous 5 ans, notre action se trouve pleinement récompensée et justifiée. Actuellement, près de 80% des salariés et anciens salariés sont actionnaires du groupe et détiennent 5,22% du capital. L’AASGO, avec son implantation et ses relais d’opinion dans tout le Groupe, soutiendra les actions en faveur des 10 % d’actionnariat salarié annoncé.

 

Je suis personnellement très heureux que mon action, en tant que nouveau président de l’AASGO, s’inscrive dans ce contexte. Elle prend la continuité de mon prédécesseur, Thierry Feurgard, qui a accompli depuis 2011, un travail de fonds important pour faire entendre notre voix à l’extérieur comme en interne.

 

Engagé en faveur de l’actionnariat salarié depuis 1997, membre fondateur de l’association à sa création lors de l’ouverture du capital de France Télécom, je soutiens pleinement la dynamique de l’actionnariat salarié dans notre entreprise. Ancien membre du Conseil Supérieur de la Participation, j’ai pendant 7 ans, assuré la présidence du conseil de surveillance du FCPE France Télécom Actions. Je préside également le conseil de surveillance du FCPE Cap’Orange premier fonds du PEG Orange dont 50% des membres ont été élus directement par les porteurs de parts. J’ai été administrateur et membre du comité d’audit et des risques de France Télécom SA jusqu’en juillet 2012. Je suis aussi administrateur d’Orange Participations SA.

 

Les 5 années qui s’annoncent vont nous permettre de réaliser un objectif que nous attendions tous.

 

Dans l’attente de vous retrouver à nos réunions et sur le site Web de l’AASGO

 

 

Marc Maouche, président de l’AASGO

Thierry FEURGARD, Vice-Président

Edito

Editorial,  par Thierry Feurgard

Les actionnaires salariés d’Orange ont eu en ce début d’année, l’occasion de désigner par le vote, la moitié des membres du conseil de surveillance du fonds Cap’Orange créé en 2014. Une vraie première et une avancée pour la gouvernance des fonds chez Orange.

Vous tous, salariés et anciens salariés avez compris ce qui se jouait : en témoigne le taux de participation à ce vote qui a été de 42% : c’est une belle mobilisation compte tenu de l’actualité nationale chargée et de la technicité de l’enjeu.

Depuis des années, l’AASGO milite auprès de la Direction du groupe pour que les actionnaires salariés soient décideurs au sein des conseils de surveillance qui gèrent les FCPE d’Orange. L’AASGO, association de salariés, a été créée en 1997, elle est animée par des spécialistes de l’actionnariat salarié et de l’épargne, elle est apolitique : ce sont ces critères – légitimité et capacité d’actions -, qui ont permis le succès de la liste présentée par l’AASGO.
L’AASGO arrive largement en tête avec 57,1 % des votants, et obtient 4 sièges de titulaires.

Siègeront au Conseil de surveillance de Cap’Orange : Marc Maouche, Pierre Dubois, Guy Salziger, Nadia Zak-Calvet. Leurs Suppléants sont : Sylvie Torche, Catherine Borel-Dupuy, Christophe Visse, Catherine René.

 

A tous, merci encore d’avoir voté et fait voter pour l’AASGO !

Je vous renouvelle mes vœux de bonne et heureuse année 2015.